Questions/réponses

Re: Questions/réponses

Messagepar Vinch » Dimanche 13 Janvier 2019 1:31

Simpona, c’est sympa aussi !
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5019
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Questions/réponses

Messagepar gibbon » Dimanche 13 Janvier 2019 22:28

J'ai tendance spontanément à dire "Maki catta" et "Maki vari", avec le terme "maki" donc, uniquement pour ces deux espèces/groupes d'espèces, car je suis influencé par les lectures de mon enfance. Mais je me force à employer le terme "lémur" (et je m'y suis bien habitué) pour toutes les espèces de Lémuridés, donc : Lémur catta, Lémur vari, Lémur mongoz, etc..., et ce, dans un souci de pédagogie et de clarté vis-à-vis de mon interlocuteur qui ne s'y connaît pas forcément bien en lémuriens, car déjà que les espèces de cette famille sont nombreuses, alors si en plus on dit aux gens "maki" pour les uns et "lémur" pour les autres, on risque de les égarer ou de les embrouiller. Par ailleurs, je trouve "lémur" plus parlant pour les novices et plus efficace pour se souvenir que ce sont des lémuriens.

"Maki" employé seul est suffisant pour désigner une espèce particulière : Lemur catta, dont il est un des noms français. Si l'on veut parler d'un autre lémuridé, on doit faire suivre "maki" d'un second terme (Maki brun, ...).

Le terme sifaka est simplement le nom malgache des propithèques et vient du cri d'alarme de certaines espèces, notamment le Propithèque de Verreaux. Dire "Sifaka de Coquerel" n'est à mon avis pas faux mais c'est juste un beau mélange de langues. Par contre, les anglophones n'ont, semble-t-il, que le nom malgache pour nommer ces animaux.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1704
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Questions/réponses

Messagepar snockot » Lundi 14 Janvier 2019 13:02

Lors de ma dernière visite à Thoiry, les loutres naines d'Asie (rendues à 12 individus, quand même !) se pressaient vers les visiteurs en poussant des petits cris, attendant visiblement qu'on leur donne à manger.
Mais un comportement à retenu mon attention : plusieurs d'entre elles prenaient des cailloux et se frottaient le ventre avec, en étant sur le dos. Puis elles venaient au niveau de la barrière et hissaient les cailloux avec leurs pattes avant, dans notre direction, contre la barrière. On avait l'impression qu'elles nous faisaient des offrandes pour qu'on leur donne à manger, mais je pense que c'est un biais anthropomorphique.
Connaissez vous le but de ces comportements ? Sont-ils typiques de la captivité ou peuvent-ils se retrouver dans leur milieu naturel ?
snockot
 
Messages: 679
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Questions/réponses

Messagepar raphaël » Lundi 14 Janvier 2019 14:01

Comportement très typique de l'espèce, j'ai toujours vu les loutres naines jouer comme ça avec des petits galets, que ce soit à Pessac, à Asson, à Beauval...
Le but de ce jeu, je ne connais pas. Il me semble que ça a été aussi observé dans la nature. Vinch en sait peut-être plus ?
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6817
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Questions/réponses

Messagepar Vinch » Jeudi 24 Janvier 2019 16:30

Et bien, il me semble que dans le milieu naturel, ces petites loutres sont consommatrices à l'occasion de moules d'eau douce et d'autres bivalves.
Un comportement inné les pousse apparemment à retourner les moules dans tous les sens jusqu'à qu'elles s'ouvrent et puissent alors être consommées.
Je me souviens qu'à La Flèche, on avait offert un jour une petite bourriche coques bien fraîches à un petit groupe de loutres naines. Elles les avaient effectivement et incessamment tripotées pour provoquer leur ouverture pour passer leurs dents et désolidariser les valves, pour les dévorer. Elles font pareil avec les crustacés vivants et armés de fortes pinces, comme les écrevisses.
C'était un enrichissement alimentaire qui leur avait beaucoup plu et, surtout, beaucoup occupées.
Ce qui m'a toujours sidéré, c'est qu'elles ont une dextérité à faire pâlir de jalousie de nombreux primates.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5019
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Questions/réponses

Messagepar snockot » Vendredi 25 Janvier 2019 0:53

Merci Vinch et Raphael pour vos réponses !

Vinch : effectivement, le fait qu'elles roulent et jouent avec des cailloux en le roulant sur leur ventre à la place de bivalves me parait être une bonne piste. Mais concernant le comportement qui ressemblait à un "don" de cailloux ? Aurais tu une idée ?
Je ne suis peut être pas très clair dans mes explications, mais je compte retourner à Thoiry le week end prochain, j'essaierai de prendre des photos et/ou vidéos.
snockot
 
Messages: 679
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Questions/réponses

Messagepar Vinch » Vendredi 25 Janvier 2019 10:48

Voici une session de nourrissage au Zoo de Washington, des clams avaient été offertes aux loutres:


Pour le "don", je pense que c'est juste une invitation au jeu, à l'instar du chien qui te ramène un bâton pour que tu le lui relances.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5019
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Questions/réponses

Messagepar leszoos » Samedi 26 Janvier 2019 14:22

:lol: Après tout ce temps je pensait que ces loutres voulaient seulement faire un petit numéro pour nous impressionner, alors que finalement c'est pour nous inciter à jouer avec eux!
leszoos
 
Messages: 4
Enregistré le: Jeudi 24 Janvier 2019 15:04

Re: Questions/réponses

Messagepar Thibaut » Lundi 04 Février 2019 21:48

Petite question après un échange. Il est apparemment très difficile d'élever des casoars avec seulement quelques naissances pour une population tout de même importante. Est-ce des éleveurs privés comme la plupart des espèces d'oiseaux qui permettent le maintien de cette population ?
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1176
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Questions/réponses

Messagepar Vinch » Mardi 05 Février 2019 1:34

Je ne suis pas certain. La population peut trouver son importance car il y a eu beaucoup d’importations par le passé, ce sont des animaux très robustes et pourvus d’une très grande longévité (souvent plus de 50 ans).
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5019
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Questions/réponses

Messagepar Thibaut » Mardi 05 Février 2019 9:55

Merci Vinch. :)
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1176
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Questions/réponses

Messagepar Thibaut » Mercredi 13 Février 2019 12:28

Question basique mais je n'ai pas trouvé de réponse adéquate pour le moment. Quelle est la différence entre une espèce et une sous-espèce ? Comment juge-t'on l'une ou l'autre ?
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1176
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Questions/réponses

Messagepar AnimauxEtZoos » Mercredi 13 Février 2019 13:53

Je m'étais posé la même question il y a quelques temps, et je l'avais posée à une vétérinaire qui m'avait répondu que la principale façon de distinguer une sous-espèce de l'autre, était génétique. Il y a également parfois des critères morphologiques et de répartition géographique qui peuvent permettre de distinguer différentes sous-espèces entre elles.
"Tout animal vivant doit rester libre, mais l'homme est responsable de tout animal qu'il a apprivoisé ou qui a perdu la possibilté de vivre libre."
Pierre Challandes
AnimauxEtZoos
 
Messages: 295
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2016 13:36

Re: Questions/réponses

Messagepar Thibaut » Mercredi 13 Février 2019 14:47

Parfois il peut y avoir une différence physique sans qu'une sous-espèce soit évoquée. C'est le cas du tamarin à pieds blancs qui peut avoir une variation de pelage selon la zone géographique.
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1176
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Questions/réponses

Messagepar spalyc » Mardi 19 Février 2019 11:32

Cela fait plusieurs années que je me pose quelques questions sur l'histoire du Zoo de Pont-Scorff, peut-être que certains pourront me répondre.

Enfaite-je me pose beaucoup de questions sur d'anciennes espèces qui aujourd'hui ne sont plus présentent au zoo :

les bisons (d'Europe) : en inspectant les photos d'époque j'en ai déduit que c'était des bisons d'Europe. Où étaient-ils placés dans le zoo ?
http://philippehermange.free.fr/Bretagn ... 0423BB.JPG
http://docteurb.chez.com/pontscorf/bison.jpg

le ''dressage de pumas'' : A l'époque de Pierre Thomas il y avait dans le zoo un espace dédié aux pumas. Où se situait-il ? Quand le zoo l'a arrêté (2000?)?
http://www.leszoosdanslemonde.com/zoos/ ... 1999_1.jpg

chose plus étonnante, Pont-Scorff à aussi fut un temps présenter des chimpanzés ! Où se situaient-t-il ? Quel était leur nombre ? Quand sont-ils partis ?
Merci :D
spalyc
 
Messages: 124
Enregistré le: Samedi 07 Octobre 2017 11:18
Localisation: Lorient

PrécédenteSuivante

Retourner vers Discussions générales

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement