J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Taxonomie, éthologie... Voici le lieu de vos échanges animaliers !

J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Antoine » Mardi 28 Janvier 2020 18:30

« J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire »

Image
Cette empreinte, d’une largeur de treize centimètres, serait bien celle d’un puma d’après une expertise. Photo DR © eveil

Le photographe animalier Bruno Loisel affirme détenir la preuve irréfutable de la présence du puma en Haute-Loire. Un nouveau documentaire est actuellement en tournage dans lequel sera présenté notamment un cliché du « fantôme du Gévaudan » pris il y a quelques mois en Haute-Loire.

« J’ai la preuve ultime de la présence du puma en Haute-Loire ». Le reporter animalier Bruno Loisel l’affirme haut et fort. Il est formel et possède bien le cliché « prouvant à 100 % la présence de l’animal en Haute-Loire ». Cette photo aurait été prise par ses soins il y a peu de temps, non loin du Mont-Mouchet, au cœur de la Margeride. Mais vous ne la verrez pas… Contrat avec une chaîne de télévision oblige, toutes les preuves matérielles seront diffusées sur Arte courant 2021 dans le cadre d’un nouveau documentaire actuellement en écriture et tournage.

Un rapport d’expertise sans appel

En attendant, Bruno Loisel a bien voulu nous montrer un autre cliché (voir ci-contre) histoire de nous mettre l’eau à la bouche. Sur cette photo, on peut observer une empreinte d’environ dix centimètres de largeur.

Image

Le résultat de l’expertise, menée par Roland Albignac, consultant pour l’Unesco et conseiller scientifique en milieu tropical pour les émissions Ushuaïa de Nicolas Hulot, est sans appel. « Nous pouvons affirmer que ce sont bien celles d’un grand félin originaire d’un continent à climat varié communément appelé puma (Puma concolor) », peut-on lire.

Après six ans de recherche, l’enquête de Bruno Loisel commence à porter ses fruits avec des preuves de plus en plus nombreuses… En attendant la diffusion de ce nouveau documentaire qui risque de faire un peu de bruit en Haute-Loire, et suite à la belle audience du premier reportage (3,2 % de part de marché), une version longue de l’enquête du reporter animalier va être diffusée sur la chaîne Arte, ce vendredi 24 janvier, à 19 heures.

Dans cette nouvelle version, on retrouvera encore plus de témoignages et notamment en Haute-Loire sur le secteur de la Chaise-Dieu et de Saugues ainsi que de nouvelles preuves matérielles. Des indices supplémentaires qui pourraient lever les doutes au sujet de la présence ou non du « fantôme du Gévaudan ».

Image

Comment a-t-il pu arriver jusqu’ici??

Pour expliquer la présence du puma, Bruno Loisel a une intime conviction : il s’agit d’une intervention humaine et probablement d’un trafic d’animaux sauvages. « De plus en plus de personnes veulent des animaux exotiques sauvages à la maison », explique-t-il. Pour quelques milliers d’euros, il serait aisément possible d’importer ce type d’animal qui sait très bien comment survivre en milieu naturel en France et notamment ici en Haute-Loire. Un trafic d’animaux sauvages qui aurait mal tourné?? Un lâcher volontaire (le puma est un des principaux prédateurs des cervidés, une espèce en surpopulation…)?? La question reste en suspens.

Un véhicule suspect

Parmi les témoignages, celui d’un propriétaire forestier dans le secteur de Pinols en Haute-Loire. Il aurait aperçu un véhicule de type 4X4 rutilant « jamais vu dans le secteur, équipé d’une cage avec des très gros barreaux (bien plus qu’une cage habituelle pour la chasse) ». Dans ce véhicule, deux tabliers en cuir très épais qui, selon les experts, correspondraient à un tablier de sécurité pour manipuler des félins même endormis. Le mystère reste entier.

Prochainement

Le nouveau documentaire de Bruno Loisel traitera du puma mais pas que… Celui-ci aura pour thème les espèces animales exotiques à l’état sauvage en France : puma, wallaby, cerf aquatique de Chine, chacal doré, lynx boréal… « Ce qui m’intéresse c’est d’avoir des vidéos », explique ce passionné.
Équipé de dizaines de caméras capables de filmer de jour comme de nuit, le reporter a mis les petits plats dans les grands. Un 4X4 régie vient d’être aménagé. Il pourra réceptionner les flux vidéos des nombreuses caméras placées à des endroits stratégiques. L’enquête continue?!


Source avec des vidéos de Roland Albignac, consultant pour l’Unesco et conseiller scientifique en milieu tropical pour les émissions Ushuaïa de Nicolas Hulot, et Hervé Santerre, Directeur du Zoo d'Amnéville : https://www.leveil.fr/puy-en-velay-4300 ... 3/#refresh
Antoine
 
Messages: 2972
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Antoine » Mardi 28 Janvier 2020 18:31

Et pour voir le documentaire "Puma, le fantôme du Gévaudan" sur Arte c'est par ici : https://www.arte.tv/fr/videos/077352-00 ... -gevaudan/
Antoine
 
Messages: 2972
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Vinch » Mardi 28 Janvier 2020 21:01

Je ne souhaite pas contredire les experts qui se sont prononcés ni dire que M. Loisel est un mystificateur, mais je suis sceptique.
Il est possible d’isoler de l’ADN à partir de la terre d’une empreinte encore fraîche, et la preuve que ça soit l’oeuvre d’un cougar sera alors vraiment irréfutable.
Pour l’instant, je ne suis pas convaincu, car cette empreinte peut aussi être celle d’un gros chien, genre dogue ou molosse, dont la largeur peut avoisiner les 10 cm.
Quant aux entailles sur l’écorce de l’arbre (apparemment un hêtre), ça a nettement été fait au couteau: les bords de chaque entaille auraient dû paraitre déchirés, même avec des griffes très coupantes d’un gros félin. On ne distingue pas de net parallélisme de 4 à 5 entailles, et des entailles sont solitaires jusqu’au bas de l’arbre, c’est bien bizarre...
Sur une écorce vraiment entaillée, il est aussi possible d’isoler de l’ADN car on peut trouver non seulement des bouts de couche supérieure de griffes, mais aussi du poil et de l’urine, car ces marquages sur l’écorce s’accompagne le plus souvent de frottement de la tête et du cou, et de jets d’urine.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5650
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Therabu » Mardi 28 Janvier 2020 21:26

Idem que Vinch
Surtout que s'il s'agit d'animaux issus du trafic animalier, il s'agit d'un animal né en captivité et sa capacité à chasser serait alors très étonnante. Et dire à partir d'une empreinte que l'espèce vient d'un continent au climat variable (potentiellement tous ?) n'indique absolument pas qu'il s'agit d'un puma.

Et le chacal doré n'a pas le statut "exotique", dans le sens donné l'article, comme les autres espèces puisqu'il s'agit d'une expansion naturelle.
Pour le coup, un peu déçu par Arte.
Therabu
 
Messages: 3504
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Vinch » Mardi 28 Janvier 2020 22:03

Surtout que s'il s'agit d'animaux issus du trafic animalier, il s'agit d'un animal né en captivité et sa capacité à chasser serait alors très étonnante.

Là, par contre, détrompe-toi, presque tous les félins nés en captivité chassent très bien d’instinct, mais ils iront au plus facile: chats, chiens, petit bétail, volaille. Du coup, s’il y avait vraiment un puma, on se serait vite aperçu de son impact sur les animaux domestiques.
Par ailleurs, histoire véridique qui s’est passée il y a longtemps dans un zoo dont tout le monde parle mais dont je tairais le nom (lol!): un lynx en liberté dans le bois voisin du zoo a été signalé plusieurs fois par des promeneurs, des chasseurs, etc... Mais les responsables et soigneurs du zoo ont toujours vu le lynx dans son enclos, donc ce n’était pas le leur, point. Mais les signalements ont continué à affluer. Un matin, un des responsable est venu plus tôt qu’à l’accoutumée et a croisé le lynx qui revenait tranquillement du bois et a réintégré son enclos via un trou que personne n’avait remarqué. Ce lynx mangeait peu de ce qui lui était proposé mais était bien portant, il devait probablement chasser. Une chance qu’il ne s’en prenait pas aux autres animaux du zoo.
Modifié en dernier par Vinch le Mardi 28 Janvier 2020 22:17, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5650
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Vinch » Mardi 28 Janvier 2020 22:15

Concernant le chacal doré, sa considération comme espèce non exotique est toute récente et date de 2016. Auparavant, il était bien considéré comme exotique.
Voici ce qu’on peut lire sur Wiki:
Sur cette base, la commission européenne a conclu en 2016 que cette espèce ne doit pas être traitée en Europe comme une espèce exotique ; les données scientifiques issues de la biologie moléculaire montrent que le chacal doré n'a pas été introduit dans les pays européens par l'Homme, il ne doit donc pas être traité comme étranger

Le reportage sur Arte est étendu sur quelle période ? Si les tournages ont commencé avant 2016, l’erreur pourrait être presque compréhensible, malgré la présence de quelques experts ( dont un expert mondialement renommé en faune malgache, Roland Albignac) qui auraient pu corriger quelques inexactitudes avant sa diffusion sur Arte.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5650
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar orycterope » Mardi 28 Janvier 2020 22:36

Le problème, c'ets que dans les espèces exotiques, en plus du chacal, il y a aussi le lynx boréal... qui lui peut difficilement être considéré comme "exotique"
orycterope
 
Messages: 313
Enregistré le: Dimanche 02 Juillet 2017 22:17

Re: J’ai la preuve de la présence du puma en Haute-Loire

Messagepar Therabu » Mercredi 29 Janvier 2020 9:54

@Vinch
Étonnante anecdote sur ce lynx !

Et oui, je voulais dire qu'il était capable de chasser du gibier sauvage, comme des chevreuils, lagomorphes, cerfs et sangliers. Car si la bête est si mystérieuse, il est évident qu'elle ne s'est pas prise aux cheptels domestiques autrement que de manière exceptionnelle.
Therabu
 
Messages: 3504
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10


Retourner vers La faune dans le milieu naturel

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron
Tigre en mouvement