Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Mercredi 01 Avril 2015 16:35

"Bonjour Madame la lionne !" Un peu patauds dans leurs uniformes bleus et blancs, une trentaine de jeunes écoliers, mi-émerveillés mi-effrayés, contemplent les trois nouveaux félins du zoo d'Abidjan, qui remplacent les six lions morts de faim durant la crise post-électorale de 2010-2011.
"Les lions mangent quoi ?", les questionne une guide. "Du foutou" - une purée de manioc consommée en Afrique de l'ouest -, répond d'une voix fluette une fillette de 5 ans tout au plus, provoquant le sourire de l'accompagnatrice.
La marmaille s'éparpille ensuite, terrorisée, quand l'un des carnivores s'approche du grillage.

Depuis une semaine, le zoo d'Abidjan exhibe fièrement trois nouveaux pensionnaires, deux lionnes et un lion, âgés de 2 à 3 ans, qui n'ont pas encore été baptisés.
L'arrivée des félins, encore dépourvus de crinières, relève d'un joli clin d'oeil animalier à la sauce ivoirienne : six de leurs congénères n'ont pas survécu à la crise postélectorale de 2010-2011, qui ravagea le pays.
"Les lions sont morts sous nos yeux parce qu'on n'avait pas de quoi leur donner à manger. Ils ne mangent que de la viande. Or nous-mêmes, on ne savait pas comment se nourrir", se souvient le soigneur Alexis Oulaye.

Plus de 3.000 personnes périrent en cinq mois et des dizaines de milliers d'autres durent fuir de chez eux en raison des troubles nés du refus de l'ex-président Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle de novembre 2010 face à l'actuel chef de l'Etat Alassane Ouattara. La santé des animaux n'était alors pas une priorité.

CAN, l'éléphante du zoo, ainsi baptisée car elle est née en 1992, année où la Côte d'Ivoire remporta sa première Coupe d'Afrique des nations de football - le second sacre a eu lieu début février - a pu être préservée. Tout comme l'hippopotame ou les singes.
"Nous venions très tôt le matin pour couper l'herbe et les régimes de banane à donner aux animaux. C'est comme ça qu'on a sauvé les herbivores", raconte M. Oulaye.

Le quartier du zoo, pendant la bataille d'Abidjan, fut l'un des points les plus chauds de la ville. Les deux hyènes ont survécu en étant nourries au "pain pourri", selon le soigneur. "Mais les lions sont morts de faim", s'attriste-t-il.

"Symbole de la reprise"


La dernière lionne, Lala, éthiopienne d'origine, a tenu jusqu'au lendemain de la crise en avril 2011. Pour s'éteindre après avoir été enfin alimentée.

L'arrivée de trois félins sud-africains relève dès lors du "symbole de la reprise, du repeuplement du zoo", se félicite Samouka Kané, son directeur. "C’est d'une importance capitale, affirme-t-il. Cet outil sera utilisé pour rehausser l'image de marque du zoo. Sans fauve, il n'y a pas de zoo."

L'achat et le transport des lions a coûté 50 millions de francs CFA (environ 76.000 euros), selon le ministre des Eaux et forêts, Mathieu Babaud Darret, qui espère "des bébés" lionceaux sous peu, vu qu'ils sont "dans leur période de maturité sexuelle".

D'autres animaux devraient suivre. Trois zèbres sont annoncés en avril, puis des girafes et d'autres félins à une date non précisée par le ministre, afin de créer un "mini-safari" au coeur de la capitale économique ivoirienne.

Le zoo d'Abidjan, le seul du pays et l'un des plus importants d'Afrique de l'ouest, est "pour l'instant" davantage "une ménagerie", constate son directeur.

"Il deviendra un zoo quand nous l'aurons porté aux normes internationales, c’est-à-dire quand les animaux qui sont en cage quitteront ces dernières pour aller dans des espaces semi-naturels, clôturés, qui ne donneront pas l'impression qu'un chimpanzé est en prison", ajoute-t-il.

En attendant ce moment, les premiers spectateurs se ravissent du spectacle des trois lions. Venue tout spécialement pour les contempler, la jeune Honorine se dit "en joie". "Les lions, je les vois tout le temps à la télé mais je n'en avais jamais vus en vrai. Je suis bénie", sourit-elle.

Source (avec reportage vidéo) : www.ladepeche.fr/article/2015/04/01/207 ... revit.html
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Vendredi 10 Avril 2015 17:16

Au zoo d’Abidjan, les lions rugissent de nouveau

Cariole avance prudemment vers l'enclos des lions. Le frêle jeune homme est fasciné et effrayé, malgré le grillage haut de 6 mètres : « C'est la première fois que je vois un lion, mais j'ai peur parce qu'ils sont costauds et moi je suis mince, on voit que d'un coup de patte ils peuvent te tuer ! »

L'arrivée de ces lions à Abidjan fin février, fait figure de symbole, quatre ans après la mort de cinq de leurs congénères pendant la crise post-électorale en 2011. « C'est par amour que j'étais resté, se souvient Alexis Oulaïe, l'un des soigneurs. Je voulais les sauver mais on n'avait pas les moyens de leur donner de la viande et ils ont refusé les autres aliments. On les a vus mourir sous nos yeux, l'un après l'autre. »

Aujourd'hui, Alexis retrouve le moral et un sens à son travail. « C'est très fort, parce qu'un soigneur carnivore qui n'a pas de lions, on se moquait de moi ! », résume-t-il. Originaires d'un élevage en Afrique du Sud, ces lions, deux femelles et un mâle de 3 ans, semblent habitués à l'homme. Mais dans un pays où les visiteurs ne sont pas vraiment disciplinés, la direction du zoo a décidé de doubler le grillage de leur enclos, dont la réhabilitation totale a coûté 80 millions de CFA (120 000 €), le double du prix des trois carnivores.

Briser la solitude de la femelle éléphant


Ces dépenses rentrent dans le cadre d'un large plan de développement du zoo d'Abidjan. « Un tiers des animaux est mort pendant la crise, explique le docteur Samouka Kane, le directeur. Un budget de 600 millions de CFA [900 000 euros] a été débloqué pour les années 2013-2014 par l'Etat et l'ambassade de Suisse pour la réhabilitation des infrastructures et le repeuplement des effectifs. »

Avec un budget limité, le zoo essaie de favoriser les échanges d'animaux. Si les crocodiles et les primates sont représentés en grand nombre, il manque des spécimens qui rendraient le zoo plus attractif comme un tigre, des grands ruminants comme l'oryx et des girafes.

L'objectif est aussi de former des couples pour briser la solitude de la femelle éléphant ou de la panthère. Quatre zèbres sont en route pour le zoo d'Abidjan, qui n'a pas l'intention, malgré ces améliorations, d'augmenter ses tarifs pourtant très bas : 100 ou 200 CFA pour les écoliers, 300 CFA pour les autres visiteurs, à peine 50 centimes d'euros.

Dans une ville où les parcs sont rares, l'espace frais et boisé du zoo est un endroit prisé des badauds et des amoureux. La direction estime que 160.000 personnes ont visité le zoo en 2014. Elle vise 600.000 entrées d'ici deux à trois ans quand les travaux de réaménagement seront terminés.

Image
Source : Le Monde.
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Mercredi 23 Décembre 2015 8:14

Zoo d’Abidjan : l’ambassadeur d’Allemagne satisfait du travail de réhabilitation

Pour le projet de réhabilitation du Zoo d’Abidjan, la chancellerie allemande a financé la construction de clôtures écologiques pour les petits animaux, la rénovation de leurs cages et des tableaux éducatifs.

L’ambassadeur d’Allemagne en Côte d’Ivoire, Klaus Bernard Auer, a visité, ce lundi 21 décembre 2015, les espaces réhabilités du zoo d’Abidjan en compagnie de la délégation du ministère des Eaux et Forêts et de celle de la construction, du logement, de l'assainissement et de l'urbanisme.

Il s’agissait de la réhabilitation des enclos, de l’aménagement d’espaces pour les visiteurs leur permettant de circuler aisément et également la mise des animaux dans des conditions garantissant leur sécurité et bien-être. Cette action qui a coûté près de 9 millions, rentre dans une série de micro-projet que l’ambassade exécute chaque année. Pour 2015, 10 projets d’un montant de 55,756 millions de Fcfa ont été réalisés.

Pour le projet de réhabilitation du zoo d’Abidjan, la chancellerie allemande a financé la construction de clôtures écologiques pour les petits animaux, la rénovation de leurs cages et des tableaux éducatifs. En plus de leur vétusté constatée auparavant, ces espaces concernés par les travaux avaient connu une dégradation avancée lors des récentes pluies diluviennes.

Le représentant du ministre des Eaux et Forêts, Soro Doplé, a salué cette initiative de l’ambassade d’Allemagne qui, selon lui, contribue au rayonnement et à l’attractivité du aoo.

Pour sa part, le diplomate allemand a dit espérer que cette rénovation va augmenter le nombre de visiteurs au niveau du jardin zoologique d’Abidjan. Qui, dit-il, est une ville en pleine renaissance qui doit avoir un parc écolo attractif pour son développement.

Avec le ministère de la Construction, certains travailleurs expatriés se sont portés volontaires pour ce travail de sauvegarde.

Image

Image
Source : Fraternité Matin.
Pour précision, 9 millions de francs cfa équivalent à environ 13.700 euros et 55,756 millions de francs cfa à 85.000 euros.
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Vendredi 15 Avril 2016 6:04

Le zoo d’Abidjan s’enrichit d’un nouveau léopard

Un nouveau léopard femelle acheté par la Côte d’Ivoire pour le eoo d’Abidjan, à hauteur de 12 millions de francs [27.400 euros !] en Afrique du Sud, a été présenté jeudi 14 avril 2016, au public au cours d’une cérémonie présidée par le ministre des Eaux et forêts, Louis-André Dakoury-Tabley, au sein de cette aire protégée.

Il s’agit d’une femelle âgée de quatre ans et pesant environ 60 kg qui a foulé le sol ivoirien mardi. Son acquisition, a expliqué le Ministre Dakoury-Tabley, répond à un besoin exprimé par les responsables du zoo de combler le déficit en vue de favoriser la mise en couple avec le seul mâle qui y réside depuis 2012.

« Cette cohabitation permettra d’avoir de la progéniture pour le repeuplement du zoo d’Abidjan mais aussi des futurs zoos du pays ou à défaut pour faire le repeuplement des espèces naturels », a-t-il indiqué, annonçant l’arrivée prochaine d’autres animaux (mâles ou femelles) pour renforcer les effectifs des espèces animales.

Le ministre des Eaux et forêts a annoncé l’appui de son département au zoo d’Abidjan dans son programme de réhabilitation des infrastructures et de renforcement des effectifs animaux. Un soutien qui s’inscrit dans la mission essentielle dudit ministère « de protéger, conserver et développer les ressources de la flore, de la faune et des eaux ».

Jadis propriété d’un expatrié, le zoo d’Abidjan a été nationalisé dans les années 1970. Il reçoit près de 160.000 visiteurs par an. Le nouveau léopard vient compléter à 305 l’effectif des animaux pensionnaires de cette aire protégée de 40 espèces, a souligné le Directeur général, Dr Kané Samouka.
Source : AIP.
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Mardi 19 Avril 2016 4:00

Repeuplement du zoo d’Abidjan : le ministre Dakoury-Tabley présente un nouveau léopard

Le ministre des eaux et forêts, M. Louis-André Dacoury-Tabley, a présenté officiellement le nouveau léopard acquis en Afrique du Sud pour le zoo national d’Abidjan. C’était au cours d’une cérémonie organisée le jeudi 14 avril 2016, dans ledit zoo.

M. Louis-André Dacoury-Tabley a fait connaître officiellement à la communauté nationale et à la presse, le léopard acquis dans le cadre de la politique de repeuplement du Zoo national d’Abidjan entamée depuis 2011 par le gouvernement ivoirien.

Selon le ministre des eaux et forêts, la venue de ce ‘’nouveau pensionnaire’’ répond à un besoin exprimé par le zoo national d’Abidjan de combler le déficit en vue de favoriser la mise en couple avec le seul mâle qui y réside depuis 2012. Le ministre a indiqué que son département dont la mission principale est de protéger, de conserver et de développer les ressources forestières, fauniques et en eau, appuiera toujours le zoo d’Abidjan dans son programme de réhabilitation de ces infrastructures et de repeuplement des espèces animales.
Pour lui, la mise en œuvre efficace de ce programme mettra nécessairement à un niveau de changement qualitatif et quantitatif, le zoo d’Abidjan qui respectera ainsi les normes internationales.

Quant au Dr Kané Samouka, directeur du zoo zational d’Abidjan, il a souligné que le nouveau léopard vient ainsi compléter à 305, l’effectif des animaux pensionnaires du zoo qui compte 40 espèces.
Le nouveau pensionnaire âgé de 4 ans est de l’espèce des Panthera pardus pardus pesant environ 60 kg, de la classe des mammifères. Il est originaire de l’Afrique du Sud d’où il est arrivé le mardi 12 avril 2016 et a coûté 12 millions de FCFA à l’Etat de Côte d’Ivoire.
Source : Abdijan.net
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Mardi 05 Septembre 2017 21:47

Réhabilitation du jardin botanique et du zoo d’Abidjan : le ministre Richard Donwahi préconise un partenariat public privé

Pour la réhabilitation du jardin botanique de Bingerville et du zoo d’Abidjan, le Ministre des Eaux et Forêts, Alain Richard Donwahi préconise un partenariat public privé. Il l’a fait savoir au terme d’une visite qu’il a effectuée dans ces deux sites.


Selon le Ministre Alain Richard Donwahi, la mise en œuvre d’une politique de partenariat public-privé permettra d’obtenir plus de financements pour une amélioration des offres de prestation au jardin botanique de Bingerville et au zoo national d’Abidjan.

Avec cette visite, le ministre a pu toucher du doigt les difficultés que vivent aussi bien les agents des Eaux et Forêts en charge de la gestion de ces sites ainsi que les espèces qui y vivent. Alain Richard Donwahi a félicité les responsables pour le travail abattu et les a encouragés à redoubler d’effort pour le rayonnement de la faune et de la flore en Côte d’Ivoire.

Il a déploré l’occupation illicite des espaces du jardin botanique de Bingerville et du zoo National d’Abidjan par des squatters. Une situation liée à une insuffisance de personnel pour la surveillance et la sécurisation de ces sites qui ont une importance écologique, scientifique, éducative et touristique pour les populations.

A ces insuffisances s’ajoutent la faiblesse des budgets pour l’aménagement adéquat des sites et pour la diversification des espèces animales et floristiques. D’où l’engagement du ministre des Eaux et Forêts à mettre en place un plan d’urgence baptisé « synchrone » pour réhabiliter et protéger ces deux structures.

Le ministre des Eaux et Forêts a marqué son passage au jardin botanique par la plantation d’un arbre qui sera le point de départ d’une plus grande action de reboisement, qui impliquera et le gouvernement et l’ensemble des populations.
Source : http://news.abidjan.net
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Lundi 22 Janvier 2018 6:43

Le zoo d'Abidjan renaît de ses cendress

Ce parc animalier n'a pas été épargné par la crise post-électorale de 2010 et 2011 en Côte d’Ivoire. Comment se porte aujourd'hui ce zoo ? Etat de santé dans ue reportage du correspondant de VOA Afrique.
Source (avec reportage vidéo) : www.voaafrique.com/a/zoo-dabidjan-renai ... 17403.html
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar zoobeauval25 » Lundi 22 Janvier 2018 7:44

Ce ne serait pas un éléphant de forêt ?
zoobeauval25
 
Messages: 1635
Enregistré le: Samedi 12 Mars 2016 22:36

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar GPN » Lundi 22 Janvier 2018 9:10

Si c'est bien une femelle éléphant de forêt, une de seule en captivité... Elle est seule dans ce petit enclos depuis des années..
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 662
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Côte d'Ivoire: le zoo d'Abidjan revit

Messagepar Philippe » Vendredi 19 Avril 2019 7:38

Zoo d’Abidjan : le directeur viré pour insuffisances, voici son remplaçant

Alain-Richard Donwahi, le ministre ivoirien des Eaux et forêts, a nommé Soro Sionfoungo Daouda, en qualité de directeur du Zoo national d’Abidjan suite la suspension de Kane Samouka, pour diverses raisons.

Il est reproché à Kane Samouka des insuffisances dans la gestion du zoo national d’Abidjan, notamment le mauvais état des lieux, la sous-alimentation des animaux, le nombre croissant de la mortalité animale et surtout la crise de confiance entre lui et le personnel du Zoo.

Notons qu’une « enquête est diligentée par l’inspecteur général des eaux et forêts enfin de situer les responsabilités », précise le ministre. Pour l’heure, Soro Sionfoungo Daouda assure l’intérim du directeur du zoo national d’Abidjan.

Image
Source : Ivoire Soir.
Philippe
 
Messages: 11093
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06


Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités

Tigre en mouvement