Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fermée

Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fermée

Messagepar Philippe » Mardi 08 Août 2017 7:22

La réserve zoologique de Sauvage, à Emancé, ne présente pas de perspective de réouverture

La fermeture annuelle de la mi-novembre se prolonge indéfiniment. À l’entrée, « parc fermé définitivement » annonce un écriteau manuscrit.


Les habitants d'Emancé, qui avaient le privilège d'y accéder gratuitement, sont les premiers à le regretter, mais les espoirs de réouverture du parc de Sauvage semblent vains.

Après avoir fait son possible pour adapter le site aux conditions exigées pour un parc animalier ouvert au public, Gabrielle Berhnardt a bel et bien jeté l'éponge. Sans rien perdre de sa courtoisie, la propriétaire des lieux paraissait bien lasse, dimanche, quand elle a décroché le combiné. « On a demandé partout, ça n'intéresse pas tellement. Pour le moment la fermeture est définitive. ». Et les animaux ? « Les animaux vont rester là. Pour le moment. »

« Le château n'est pas à vendre »

Sans le dire explicitement, notre interlocutrice s'est épuisée à courir après de nouvelles ressources pour répondre aux normes de 2017. La fermeture annuelle du 15 novembre a été indéfiniment prolongée. L'une des dernières injonctions de la préfecture demandait, sous la forme d'une mise en demeure, la création d'un enclos pour les animaux malades, d'une chambre froide post mortem et la mise en relation avec un vétérinaire.

Quelques semaines plus tard, fin 2016, le parc fermait ses portes laissant les 300 flamants roses, et autres pélicans, cygnes noirs, antilopes, wallabies, sans contact avec d'autres humains que les soigneurs. Pourtant d'importants travaux de modernisation avaient été menés après le décès, en 2015, du Dr Jamous, fondateur du parc, dans le but de moderniser le parc sans perdre son âme. Des sanitaires avaient été ouverts pour le public, une aire de pique-nique avait été aménagée, une brochure d'information était disponible pour les visiteurs. Une nouvelle signalétique comprenant des panneaux pédagogiques avait été mise en place pour donner au site une dimension pédagogique. Une boutique proposant des produits dérivés était même annoncée pour la fin 2017.

Autant d'initiatives ou perspectives qui laissent aujourd'hui un goût d'inachevé. Avec le poids de l'âge et faute de pouvoir s'appuyer sur des membres de sa famille désireux de relever le défi, Gabrielle Bernhardt a cédé à la tentation du cadenas. Une rumeur fait même état de la mise en vente du domaine. « Le château n'est pas à vendre », corrige la maîtresse de maison.

Le parc du château de Sauvage recevait chaque année environ 20.000 visiteurs, lesquels assistaient à la déambulation en toute liberté d'animaux de différentes espèces dans un parc de 40 ha, agrémenté d'arbres centenaires. L'entrée coûtait 9,50 euros pour les adultes et de 7 euros pour les enfants.

Présentée à l'époque comme "l'Institut européen d'ornithologie", la réserve zoologique de Sauvage avait été inaugurée le 6 juin 1973 par Mme Pierre Messmer, épouse du Premier ministre. Des oiseaux de 80 espèces peuplaient le lieu parmi lesquels, colverts d'Hawaï, sarcelle de Lagsan, cygne trompette, faisan d'Edwards, et autres espèces en voie de disparition. Les émeus faisaient également partie du décor.

Fondateur du parc, René Jamous était ornithologue et membre de la société ornithologique de France. Partie prenante de l'aventure, l'institut européen d'ornithologie avait décidé de s'essayer à l'élevage en s'appuyant sur la reproduction de certaines espèces en situation de semi-liberté.

Le parc du château de Sauvage comprend des arbres centenaires, parmi lesquels de beaux chênes, des cèdres, des hêtres, des cyprès chauves originaires de Louisiane, et des séquoias d'Amérique du Nord. Le site est classé depuis 1982.

Image
Le parc du château de Sauvage, à Emancé, est clos depuis la mi-novembre 2016.

Source : L'Echo républicain.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar okapi » Mardi 08 Août 2017 8:29

C'est triste... Cet endroit a un potentiel équivalent à Clères et il ne faudrait pas d'énormes investissements pour le remettre sur les rails...
okapi
 
Messages: 11847
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Antoine6259 » Mardi 08 Août 2017 9:39

Au vu de l'article, non. Mais j'ai peur qu'à cause de toutes les nouvelles normes, on est finisse par imposer des aménagements de plus en plus coûteux.
Sinon, on a tous en mémoire l'histoire de l'ours (ou des ours ?) et du chimpanzé. Mais on' n'en ssit pas ce qu'ils sont devenus ?!
Antoine6259
 
Messages: 5357
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Vinch » Mardi 08 Août 2017 11:27

Triste. J'adorais ce parc.
Avatar de l’utilisateur
Vinch
 
Messages: 5188
Enregistré le: Jeudi 22 Octobre 2009 19:49

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar gibbon » Mercredi 09 Août 2017 8:32

Moi aussi ! :(
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. » (Guillaume Lecointre)
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 1814
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Antoine6259 » Mercredi 09 Août 2017 14:41

okapi a écrit:C'est triste... Cet endroit a un potentiel équivalent à Clères et il ne faudrait pas d'énormes investissements pour le remettre sur les rails...


J'y pense Okapi ! Si jamais le château était à vendre, tu aurais là une belle opportunité : Un zoo, un musée, et un lieu pour faire des représentations de plein air !
Antoine6259
 
Messages: 5357
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Therabu » Mercredi 09 Août 2017 16:02

Le site était apparemment joli mais j'ai du mal a être triste suite aux révélations sur ce qui se passait en coulisses.
C'est un parc qui ne servait plus a rien vu le manque de moyens.
Therabu
 
Messages: 3174
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar okapi » Mercredi 09 Août 2017 17:14

J'y ai bien pensé Antoine! Mais il va falloir que je trouve des amis fortunés pour se lancer dans l'aventure! Bon, à ce jour, le parc n'est pas à vendre...
okapi
 
Messages: 11847
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Philippe » Samedi 23 Février 2019 12:44

Des cadavres d’animaux au Château sauvage d’Emancé, des riverains alertent

Des habitants signalent la présence de cadavres d'animaux dans le parc du Château sauvage, situé à Emancé (Yvelines), et fermé depuis 2016.


Des jeunes qui ont eu l’occasion de pénétrer à l’intérieur de la réserve zoologique du Château sauvage d’Emancé (Yvelines) viennent de lancer une alerte. " Nous avons constaté la présence de cadavres d’antilopes laissés à terre et même mangés ", raconte une jeune femme, des photos à l’appui.

Des paons errent sur le toit des bâtiments près du château, des wallabies divaguent entre les rochers, confirme le voisinage. Des lanceurs d'alerte ont photographié des antilopes mortes près de la pièce d'eau du château Sauvage.

Les flamants roses que l’on croyait avoir été recueillis par un autre zoo, au Pays-Bas, sont toujours là. Entre les grilles, comme un mirage, on observe des nuées d’oiseaux : des dizaines de flamants, des cygnes noirs et des pélicans.

Depuis novembre 2016, les grilles majestueuses du Château sauvage sont définitivement fermées au public.

En 2015 et 2016, les services de L’État avaient demandé aux propriétaires de se mettre aux normes… Mais au final, les injonctions de la préfecture de créer des enclos entre les antilopes, les wallabies et le public, n’avaient pas été observées. Les services de l’État demandaient aussi la création d’une chambre froide pour entreposer les animaux morts avant équarrissage.

Depuis les grilles sont fermées et tout est figé dans ce parc de 40 ha traversé par la rivière La Drouette. Derrière les grilles, les passants peuvent apercevoir des cygnes noirs et des flamants roses.

Si des antilopes sont mortes, les autres animaux tels que les oiseaux et les kangourous de Bennett ne semblent pas en mauvaise santé, selon des témoins.

Une question se pose ? Sont-elles de temps en temps nourries ? " Nous n’avons vu personne depuis plusieurs semaines. Nous entendons l’alarme qui sonne sans arrêt à l’intérieur. Une vieille voiture reste stationnée au même endroit. Et personne ne répond au téléphone ", constatent les observatrices.

Depuis plusieurs jours, elles tentent de remuer ciel et terre : les gendarmes et les associations de défense des animaux. " Mais les associations nous disent qu’elles pourraient intervenir pour des animaux domestiques, mais ne savent comment faire pour recueillir des animaux sauvages ", se désespèrent les jeunes femmes et leurs amis qui veulent alerter l’opinion publique.

Le dossier semble aujourd’hui analysé par les services préfectoraux.

Pour l’heure, les services de l’État ne nous ont pas encore répondu sur ce sujet. Des rumeurs circulent sur l’éventuel rachat de ce domaine.Nous avons essayé de retrouver les propriétaires du site. En vain pour le moment.
Informée, la mairie a demandé aux gendarmes de venir sur place ce samedi 23 février.

Dans la région de Rambouillet, le Château de sauvage a forgé la légende des kangourous de la forêt de Rambouillet. C’est en effet d’ici que dans les années 70 des wallabies se sont échappés. Après la destruction d’un clôture après des intempéries racontent les anciens. Aujourd’hui, selon une étude récente, une centaine d’entre eux peuplent le massif forêt.

Ce parc zoologique a été inauguré en 1973 par la volonté d’un ornithologiste, le docteur René Jamous.

Image

Image
Source : 78Actu.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar snockot » Dimanche 24 Février 2019 13:15

La suite de l'article posté par Philippe : les choses bougent mais risquent de prendre du temps...

Le zoo refuge La Tanière, près de Chartres, propose de prendre en charge les animaux de l'ancienne réserve zoologique

Après la découverte, mardi 19 février 2019, de cadavres d’antilopes dans l’ancienne réserve zoologique de Sauvage, à Emancé, des solutions tentent d’être trouvées pour le reste des animaux encore vivants. Le zoo refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye, près de Chartres, annonce "prendre les choses en main".
Les choses semblent bouger. Alors que plusieurs cadavres d’antilopes, sept ou huit selon des témoins, ont été retrouvés par des jeunes dans l’ancienne réserve zoologique de Sauvage, à Emancé, mardi 19 février, à une dizaine de kilomètres d'Epernon, le zoo refuge La Tanière, à Nogent-le-Phaye, près de Chartres, affirme, ce dimanche 24 février, prendre les choses en main. « Nous avons eu la confirmation, par des gens qui sont entrés dans le parc et qui nous ont montré les photos, que plusieurs cadavres d’antilopes étaient présents », explique Patrick Violas, fondateur de La Tanière, qui accueille des animaux sauvages.

Le zoo refuge va tenter de trouver un accord avec la propriétaire du site, une Allemande rentrée dans son pays d'origine après la fermeture de la réserve zoologique, en novembre 2016. « La Tanière va prendre les choses en main. Nous allons tenter de trouver un accord avec la propriétaire pour pouvoir pénétrer dans l’enceinte du parc, qui est privée, afin de prendre en charge les animaux vivants et les cadavres. »
Pour Patrick Violas, les différentes antilopes mortes auraient pu être victimes d’un prédateur, comme un renard voire un chien?: « On voit, sur les clichés, qu’elles ont été dévorées. Il va falloir agir le plus rapidement possible. »

La première étape consistera à évacuer les cadavres des animaux retrouvés dans le parc : « Nous avons pu contacter les gardiens du site, encore présents, qui sont dépassés par la situation. Des gens, probablement des chasseurs, leur ont conseillé de ne pas enlever les cadavres pour que ce prédateur n’attaque pas d’autres antilopes. Mais il faut qu’ils les enlèvent pour des questions d’hygiène. » Selon Patrick Violas, les gardiens pourraient les retirer ce dimanche 24 février ou lundi 25 février.
Il faudra, une fois l’accord trouvé avec la propriétaire pour rentrer dans l’enceinte, isoler le prédateur, grâce à un piège, puis mettre en quarantaine l’ensemble des animaux, durant trente jours, avant de les replacer : « A La Tanière, nous savons faire tout cela. C’est notre métier. Nous retrouverons des parcs pour les replacer. Si nous ne trouvons pas d’accord avec la propriétaire, qui doit revenir début mars, nous attendrons que les autorités passent à l’action. »

Selon plusieurs témoignages, d'autres animaux ont été aperçus boitant : "Il ont sûrement été attaqué par le prédateur. Il faut qu'on les soigne rapidement." Des wallabies et des flamants roses évoluent également librement sur le parc.

Par ailleurs, la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) des Yvelines, la gendarmerie et la préfecture ont été informées de la situation?. « La DDPP semblait connaître la situation, peut-être pas pour les cadavres, mais ils devaient savoir que des animaux étaient encore présents dans la réserve », poursuit Patrick Violas.

Réaction. La mairie d’Emancé a réagi sur Facebook : « Nous avons pris connaissance de cette nouvelle bien sordide concernant les animaux de la réserve de Sauvage, qui est fermée depuis quelque temps. Le sous-préfet a été averti, les services vétérinaires vont se déplacer lundi, la gendarmerie ce week-end. Rappelons-nous que nous sommes dans le cas d’une propriété privée. Maintenant, stoppons toute spéculation, c’est du ressort des autorités compétentes. »


source : https://www.lechorepublicain.fr/emance/faits-divers/2019/02/24/le-zoo-refuge-la-taniere-pres-de-chartres-propose-de-prendre-en-charge-les-animaux-de-l-ex-reserve-zoologique_13504018.html?fbclid=IwAR3ufYfMs82rz3wzqKVhDQWJoF5fP4a-uSNY4GxQCd3KLej4Fi2GvIn_veU#refresh

Je trouve absolument aberrant que des animaux soient laissés plus ou moins à l'abandon sans que rien ne soit fait depuis 3 ans ! Et que les autorités aient eu besoin d'attendre un "bad buzz" pour réagir !
snockot
 
Messages: 731
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar okapi » Dimanche 24 Février 2019 14:56

C'est un parc privé, il y a des gardiens sur place, et s'il n'y avait pas eu intrusion (passible d'une amende), rien n'aurait filtré. Les autorités ne sont pas censées intervenir sur une propriété privée si rien, a priori, ne le justifie.
okapi
 
Messages: 11847
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Antoine6259 » Dimanche 24 Février 2019 21:33

Honnêtement, cela ne me choque pas tant que ça. Des oiseaux qui auraient été abandonnés dans des volières oui, mais les antilopes et les wallabies doivent être quasiment redevenus sauvages, et je pense qu'ils savent trouver leur nourriture dans les nombreux hectares de la propriété, au même titre que des chevreuils dans une forêt ?
Là où c'est inquiétant, c'est qu'il semble y avoir pas mal de morts quand même...
Sinon la question que je me pose toujours, c'est ce que sont devenus l'ours et le chimpanzé qui avaient été retrouvés là-bas ?
Antoine6259
 
Messages: 5357
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar okapi » Lundi 25 Février 2019 12:22

A priori, il y avait encore des oiseaux dans des volières au moment de la fermeture... J'imagine que les antilopes ont été attaquées par des chiens errants qui ont réussi à pénétrer dans le domaine par un trou dans la clôture, comme les enfants qui ont lancé l'alerte. Il y avait plusieurs dizaines d'antilopes et autant de wallabies, sans compter les flamants et autres oiseaux en liberté...
okapi
 
Messages: 11847
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Philippe » Lundi 25 Février 2019 21:05

" Pas de mauvais traitements " à l'ancienne réserve zoologique d'Emancé, selon les services vétérinaires

Après la découverte, par des jeunes, de cadavres d'antilopes dans l'ancienne réserve zoologique de Sauvage, mardi 19 février 2019, à Emancé, la Direction départementale de la protection des populations des Yvelines était sur place, ce lundi 25 février 2019. Elle n'a pas constaté de problème de protection animale.

Les services de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) des Yvelines se sont rendus, ce lundi 25 février 2019, dans le parc de l'ancienne réserve zoologique de Sauvage, à Emancé. Là où des jeunes de ce village des Yvelines avaient découvert, mardi 19 février, des cadavres d'antilopes. La propriétaire des lieux, une Allemande de 73 ans, rentrée dans son pays d'origine pour quelques semaines, avait donné, dimanche 24 janvier, son accord à la DDPP pour le contrôle.

Les services vétérinaires, arrivés à 11 heures, ont inspecté, pendant près de trois heures, le parc du Château Sauvage, ancienne réserve zoologique accueillant plus de 200 antilopes, de nombreux flamants rose, et des wallabies, entres autres, avant sa fermeture, fin 2016.

" Dix cadavres ont été retrouvés "


" Les cadavres seront autopsiés et des analyses seront faites pour savoir de quoi sont mortes les antilopes ", explique Céline Gester, directice adjointe. " Dix cadavres ont été retrouvés. Par ailleurs, nous n'avons pas constaté de mauvais traitements. Le reste des animaux est en bonne santé. Ils sont bien nourris. Les stocks de nourriture sont conséquents et les deux gardiens du site s'occupent des animaux quotidiennement. " Dix tonnes de maïs sont livrés, tous les trois mois, pour nourrir les animaux.

Selon la DDPP, environ vingt-cinq antilopes naissent, chaque année, dans l'ancienne réserve zoologique : " Ceci est la preuve qu'elles vivent dans de bonnes conditions. Maintenant, les analyses serviront à savoir s'il s'agit d'une maladie. "

Durant le week-end du 23 et 24 février, de nombreuses personnes se sont introduites dans le domaine privé. " Des gens ont même laissé de la nourriture pour chiens et chats, qui ne convient pas à ces animaux sauvages et qui peut même être dangereuse ", relève la directrice adjointe de la DDPP.

" La priorité est de connaître les raisons de ces morts "

Quant aux cadavres des antilopes, dont certains semblaient en partie dévorés, ils auraient pu être la cible de prédateurs, post-mortem. " Nous n'envisageons pas la piste d'attaques d'un prédateur pour expliquer ces morts ", avance, de son côté, le directeur de la DDPP des Yvelines, Jean-Bernard Baridon.

Dimanche 24 février, le zoo refuge La Tanière de Nogent-le-Phaye, près de Chartres, avait proposé d'accueillir les animaux de la réserve afin " de les protéger et de les replacer " : " Etant donné qu'il ne s'agit pas de maltraitance, pour le moment, il n'y aura pas d'accueil par le zoo refuge. La priorité est de connaître les raisons de ces morts. S'il s'agit d'une épidémie, nous prendrons les mesures nécessaires. "

De son côté Patrick Violas, fondateur du zoo refuge La Tanière, souhaite que les animaux restants quittent les lieux rapidement : « Il faut un certificat de capacité pour détenir des animaux sauvages. Aujourd’hui, personne ne l’a au Château Sauvage. Ils sont détenus illégalement Nous allons faire en sorte que les animaux soient placés. »

Dans les semaines qui viennent, un technicien des services vétérinaires se rendra régulièrement sur place afin de suivre l'évolution de la situation dans l'ancienne réserve.
Source : L'Echo républicain.
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Emancé (78) : la réserve zoologique de Sauvage reste fer

Messagepar Antoine6259 » Mardi 26 Février 2019 7:02

Ce que je voulais dire Okapi, c’est que si j’ose espérer que les oiseaux des volières (et d’autres comme les flamants qui ont un régime specifique) sont nourris par les gardiens, je pense que les herbivores vivent en quasi-liberté et arrivent à se débrouiller ? Et pour les morts, les animaux meurent dans la nature également. J’ai quand même des doutes sur le fait qu’une antilope cervicapre puisse être tuée par un chien errant ? Car c’est tout de même déjà grand et ça court vite ?
Antoine6259
 
Messages: 5357
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Suivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement