Aléas météorologiques en 2018

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar didier » Dimanche 18 Mars 2018 9:12

Page facebook de Spaycific'zoo :

Chers clients, en raison de retards dans nos travaux liés aux mauvaises conditions météo nous sommes contraints de reporter l'ouverture du parc au week-end du 14-15 avril. Nous sommes désolés de ce contretemps mais préférons rouvrir à cette date pour un meilleur confort de visite.
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14622
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar Philippe » Samedi 09 Juin 2018 21:40

Parc de Branféré (56) : privé d’électricité, il est fermé jusqu’à nouvel ordre

Un violent orage s’est abattu sur le parc animalier de Branféré (Le Guerno), ce samedi 9 juin dans l’après-midi. Plusieurs bâtiments ont été inondés et certaines installations électriques touchées. La date de réouverture n’est pas connue.

Un violent orage s’est abattu ce samedi après-midi sur le parc animalier de Branféré. Pllusieurs bâtiments et certaines installations électriques ont été touchées, contraignant l’équipe a fermé le zoo « par mesure de sécurité pour les bâtiments, les personnels, le public et les animaux ».

Pas de date de réouverture annoncée

« Il faut le temps que tout sèche », explique ce soir la direction, sans donner de date de réouverture.

Demain, dimanche 10 juin 2018, une équipe du zoo sera présente sur place pour expliquer la situation aux visiteurs malchanceux qui auraient fait le déplacement.
Source : Ouest-France.
Philippe
 
Messages: 10648
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar Thibaut » Dimanche 10 Juin 2018 17:30

Bonsoir, les nouvelles sont rassurantes. Les animaux vont biens, il n’y a pas de gros dégâts apparents dans le parc, juste quelques allées à reprendre car cela a beaucoup raviné avec les fortes pluies. Les bâtiments n’ont pas trop soufferts, le nettoyage est presque terminé.
Nous nous sommes organisés pour accueillir dès demain les groupes qui ont réservé à la journée au parc ou en séjour à l’École Nicolas Hulot. La restauration des enfants qui séjournent à l’Ecole est assurée. Le bâtiment de l’école n’a pas été touché.
Pour les visiteurs individuels, Il est fort probable que cela soit possible dès mardi matin, mais c’est encore trop tôt pour le confirmer. Nous vous tenons informé dès que possible.
Nous pouvons juste vous assurer que toutes les équipes sont mobilisées pour ré-ouvrir le parc au plus vite.


Page FB de Branféré
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 1177
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar Philippe » Lundi 11 Juin 2018 10:35

Après l’orage, le parc de Branféré (56) panse ses plaies

Un violent orage s’est abattu sur le parc animalier, samedi 9 juin 2018, en début d’après-midi. Il y a des dégâts. Le parc a fermé ses portes hier et devrait rouvrir ce lundi. Mais rien n’est encore sûr.

Samedi, en début d’après-midi, un violent orage a frappé Muzillac, le Guerno et Péaule. Des trombes d’eau se sont abattues sur le parc de Branféré alors même que des visiteurs se promenaient dans les allers à la rencontre des animaux.

« Les gens se sont mis à crier. Nous les avons mis à l’abri dans les bureaux puis nous avons évacué le parc. Il y a eu un mur d’eau et ça a duré presque une heure. C’était impressionnant. Puis le calme et le beau temps sont revenus comme si on avait mis une bâche sur nous », raconte Vanessa Fretay, la vétérinaire du parc.
L’orage a provoqué d’importants dégâts et des inondations. « Nous avions 20 cm d’eau dans les bureaux de l’administration », explique Yves Philippot, le directeur technique du parc.

Rapidement, les salariés ont sécurisé le site en coupant l’électricité. « Toute l’équipe s’est mobilisée et a rapidement procédé à l’assèchement des sols », précise Frédéric Jayot, le directeur de Branféré et de l’école Nicolas Hulot.

50 cm d’eau chez les singes

Du côté des bâtiments animaliers, la vétérinaire a été dans l’obligation d’évacuer des singes. « Il y avait 50 cm d’eau. Nous les avons attrapés avec une épuisette pour les mettre en sécurité. Lorsque l’orage a éclaté, tous les animaux se sont réfugiés dans leurs abris. »

Et sans internet, impossible de régler des urgences administratives. « Dans le cadre d’un échange avec la Russie, nous devons faire voyager des chiens de prairie. Ils doivent prendre un avion ce lundi et il nous manque un papier très important à envoyer via Internet. On va devoir aller sur un poste extérieur », soupire le directeur technique.

Pour des raisons de sécurité, la direction du parc a décidé de ne pas ouvrir ses portes dimanche. « Nous devons tout mettre en sécurité et évaluer les dégâts avec les assurances. Nous devons aussi vérifier les installations électriques des enclos et tout le parc », ajoute Frédéric Jayot.

De son côté, Yves Philippot, commence déjà à réparer des enclos cassés par des écoulements de boues et graviers. « Le ruissellement était tellement fort, qu’il a creusé des sillons dans les allers. Nous allons devoir tout reboucher et vérifier aussi qu’aucune branche d’arbre ne menace de tomber sur les visiteurs. »

Une nouvelle dégradation pluvieux-orageuse intense

Des visiteurs qui, hier matin, étaient un peu déçus de ne pas pouvoir visiter le parc. C’est le cas de cette famille venue de La Baule. « Nous n’avons pas regardé le site internet pour voir si c’était ouvert ou fermé. Mais on comprend parfaitement que pour des raisons de sécurité les portes restent fermées. On va se replier sur un plan B. On ne sait pas quoi, mais on va trouver. »

La direction du parc espère ouvrir, à nouveau, ses portes, ce lundi après-midi. Mais un nouvel épisode pluvieux orageux particulièrement intense est attendu dans la journée sur le Morbihan. Les cumuls pourraient approcher localement les 150 mm d’eau. La prudence reste toujours de mise.

Image
Source : Ouest-France.
Philippe
 
Messages: 10648
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar didier » Vendredi 20 Juillet 2018 17:12

Page facebook du Parc des Oiseaux :

Compte tenu des dégâts occasionnés par le violent orage de cet après midi, nous avons le regret de vous informer que le Parc des Oiseaux sera fermé ce samedi 21 Juillet.
Nous vous présentons nos excuses et vous remercions de PARTAGER ce message auprès de vos amis.

Fermeture un samedi 21 juillet, une sacrée perte financière pour le parc. :x
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14622
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar Panda21 » Vendredi 20 Juillet 2018 18:24

Oui après vu le nombre de visiteurs chaque jour même en dehors des vacances je pense qu'ils s'en remettront. J'espère surtout qu'aucun animal n'a été blessé ou tué
Panda21
 
Messages: 2133
Enregistré le: Mercredi 15 Avril 2009 20:19

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar zoovenirs » Samedi 21 Juillet 2018 8:17

Petit film sur l'orage tropical au Parc des Oiseaux !
Les visiteurs, salariés et oiseaux se portent bien.

https://www.facebook.com/ParcDesOiseaux ... wNzc1NzE5/
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1119
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar didier » Dimanche 11 Novembre 2018 18:32

Parfois c'est l'inverse, la météo est tellement clémente que les parcs peuvent prolonger leur saison !

Compte tenues des conditions météorologiques exceptionnelles attendues, le PARC DES OISEAUX prolonge sa saison jusqu'au 18 Novembre !
Source : newsletter du Parc des Oiseaux

Le Bioparc de Doué a fermé ses portes aujourd'hui pour la trêve hivernale, pourtant il va faire 18° cette semaine, n'est-ce pas trop tôt ?
En France , la liberté d'expression est un principe intangible, c'est sur cette base que toute personne peut librement émettre une opinion, positive ou négative, sur un sujet mais aussi sur une personne physique ou morale, une institution .
didier
 
Messages: 14622
Enregistré le: Samedi 13 Août 2005 10:28
Localisation: charenton-le-pont

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar okapi » Dimanche 11 Novembre 2018 22:39

Parfois, c'est compliqué de moduler les prévisions de fermeture à la dernière minute... J'imagine que le personnel avait prévu la trêve hivernale et qu'hormis les soigneurs à l'année, le reste des employés n'avait pas la possibilité de prolonger...
okapi
 
Messages: 11585
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Aléas météorologiques en 2018

Messagepar Philippe » Vendredi 25 Janvier 2019 7:41

Une volière d'hivernage pour les rapaces du zoo d'Amnéville en Moselle

Même si beaucoup d'animaux sont acclimatés aux rigueurs de l'hiver, le parc animalier mosellan prend toutes les précautions pour protéger les plus fragiles comme les girafes qui n'aiment pas... le verglas
!

Même en hiver, le zoo d’Amnéville reste ouvert « et nos animaux sont visibles à 99,9 % comme le reste de l’année », précise d’emblée Michel Louis, créateur et directeur du parc zoologique mosellan. « La mauvaise saison, ici, en Lorraine, ne pose finalement guère de problèmes, sauf épisodes de froid extrême, car nous prenons en compte cette donnée très en amont pour la conception de nos enclos, et des bâtiments d’hébergement de nos animaux qui sont bien isolés et chauffés. » Comme les trois serres de 2.000 m2 abritant les sept gorilles répartis en deux groupes, maintenues en permanence à 25 °C au moins ! « En ce moment, nous évitons de leur donner accès aux espaces extérieurs, sauf si les températures le permettent et pour de courts instants », indique Sébastien Blard, soigneur. Qui, comme ses collègues, fait très attention aussi à ne pas transmettre à ses impressionnants protégés, les bobos humains de l’hiver, rhumes, angines… « On insiste sur le lavage des mains, et s’il le faut, on porte un masque. »
Du côté des orangs-outans pas question de glisser une patte à l’extérieur « dès lors que le thermomètre n’affiche pas au moins 8 °C », explique de son côté leur soigneuse, Anne-Lise Antoinet. Le couple et la famille de quatre individus restent donc bien au chaud dans leur immense serre chauffée à 22 °C toute l’année. « Comme l’air est sec en hiver, on surveille le taux d’humidité qui est important dans le milieu naturel où vit cette espèce. S’il le faut, on arrose le sol qui a spécialement été prévu pour cela. »

Tiges et lions ne sont pas frileux de nature

« Tous nos animaux sont nés en captivité, plus ou moins sous nos climats, comme les générations d’individus qui les ont précédés. Ils sont donc un peu acclimatés », précise encore Michel Louis, qui balaie quelques idées reçues au passage : « Tigres et lions ne sont pas frileux de nature, de même que les girafes. Même si, pour ces dernières, on s’abstient de les sortir lorsqu’il y a du verglas, car elles pourraient glisser et se blesser ! » De même que flamants roses et pélicans sont rentrés lorsque l’eau de leurs bassins gèle, au risque de les retenir prisonniers, remarque Patrice Folb, responsable animalier.

Perchoirs chauffants dans les volières

Direction maintenant la volière d’hivernage, où trouvent refuge à la mauvaise saison les oiseaux qui en supporteraient mal les rigueurs, bien que certains disposent, dans leurs volières, de perchoirs chauffants ! « Et l’on peut aussi rajouter des lampes infrarouges », souligne Joan Beauregard, fauconnier.
À l’intérieur du bâtiment, bien à l’abri du vent, où règne une température de 12 °C, les volatiles sont regroupés en fonction de leurs affinités, comme dans cette première volière qui réunit caracaras communs et vautours néophrons face à une autre volière occupée par une magnifique chouette à lunettes. Plus loin, une chouette harfang. Au total, ce sont près d’une trentaine de volatiles qui ont migré ici aux premières gelées.
Profitant au passage, afin d’éviter d’éventuelles déformations, « d’un entretien de leurs becs et de leurs serres, qui s’usent moins en captivité que dans la nature ». Côté repas, les oiseaux qui participent aux spectacles donnés aux beaux jours, « profitent d’une alimentation moins stricte, puisqu’il n’est pas nécessaire qu’ils affichent leur poids de vol ». Pour leur tenir compagnie, une famille de cochons d’Inde joue les invités exceptionnels dans ce bâtiment destiné aux oiseaux.

Image
Les rapaces les plus sensibles au froid, comme ce vautour, disposent d'une volière d'hivernage chauffée à 12°C.
Source : Le Républicain lorrain.
Philippe
 
Messages: 10648
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Précédente

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : AnimauxEtZoos et 2 invités

Tigre en mouvement