Naissances marquantes 2018

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Vendredi 12 Octobre 2018 6:43

Il semblerait que ce ne soit pas une mais deux onces qui soient récemment venues au monde à la ménagerie du Jardin des plantes.

Ménagerie de Paris: naissance de deux bébés panthères des neiges

Les deux jeunes mâles sont nés au début du mois d'août, une première depuis 17 ans.

Le carnet rose 2018 du zoo du Jardin des Plantes à Paris s'est agrandi dans la nuit du 9 au 10 août dernier avec la naissance de deux bébés panthères des neiges, a annoncé la Ménagerie ce jeudi 11 octobre 2018. Une première depuis 17 ans.

Les jeunes mâles de deux mois ont jusque là grandi à l'abri des regards et ne sortent de leur tanière que depuis une semaine à peine, pour découvrir leur enclos extérieur. Depuis leur naissance, le service animalier et un vétérinaire ont suivi leur évolution grâce à une caméra vidéo.

Leur mère Esha, est arrivée d'un zoo d'Helsinki (Finlande) en novembre 2013 et leur père Makalu, est arrivé du zoo de Bâle (Suisse) en août 2016. Si Makalu est pour le moment tenu à l'écart des jeunes, la mère de six ans " gère très bien cette première naissance ", assure le parc.

" Pour admirer ces jolies boules de poils, entre les tétées et les plages de repos, il est conseillé de se déplacer plutôt en fin de matinée et fin d’après-midi ", indique la Ménagerie, qui précise qu'un week-end "Rencontre avec les panthères des neiges" sera organisé les 20 et 21 octobre à l'occasion de la journée internationale dédiée à cette espèce protégée.
Image
Source : BFM.
Philippe
 
Messages: 9732
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Djeiran » Samedi 13 Octobre 2018 16:53

Philippe a écrit:
Parc de Branféré. Mme hippopotame attend un heureux événement

La femelle du couple d’hippopotames nains du parc animalier de Branféré, à Le Guerno dans le Morbihan, « est gestante », comme disent les spécialistes. Si tout se passe bien, le bébé devrait naître en septembre. Un événement recensé au niveau européen, suivi de près, échographies à l’appui.

Les histoires sentimentales des parcs animaliers sont rarement des coups de foudre. Elles sont initiées par l’Association européenne des zoos et aquariums (EAZA), « l’agence matrimoniale des animaux, qui, en accordant la possibilité au parc d’avoir un couple d’une espèce, permet ou pas la reproduction », explique Anthony Dabadie, directeur animalier adjoint de Branféré. « Une gestion de la collection européenne, nécessaire pour avoir une espèce saine et génétiquement durable. Pour l’association, le grand livre généalogique des hippopotames pygmées, espèce en danger, est tenu par une vétérinaire du zoo de Bâle. C’est elle qui forme les couples. »

Quand Hola rencontra Sakassou

Contrairement à son cousin l’hippopotame commun, le pygmée n’est pas grégaire mais vit seul dans la forêt sur son territoire. Pour l’accueillir, les parcs doivent disposer d’un enclos pour chaque individu. À Branféré, ils sont deux depuis 2008. « Au départ, nous avions deux femelles. L’une d’elles est partie au cours de l’hiver 2012 et nous avons obtenu la possibilité de recevoir un mâle, dans la perspective de reproductions. Sakassou est arrivé en 2014 », explique le directeur animalier adjoint. « Au départ, il était trop jeune pour qu’on envisage des contacts avec Hola : elle l’aurait malmené. »

Le temps que le mâle grandisse, le parc a fait construire une maison adaptée à la reproduction, permettant aux deux hippopotames d’avoir chacun un espace qui peut s’ouvrir quand la femelle est en chaleur et que des contacts sont alors envisageables.

L’échographe faisant foi

Les tentatives d’accouplement se font environ tous les 40 jours. « Les contacts durent entre 3 heures et 24 heures, tant que la femelle ne rejette pas son compagnon », explique Anthony Dabadie.

À la fin de l’hiver, Hola est restée 60 jours sans chaleurs, ce qui laissait présager que la jeune femelle de 12 ans, attendait un heureux événement. « Mais un matin, nous avons découvert du sang partout dans son enclos. Nous avons pensé qu’elle avait fait une fausse couche, ce qui n’aurait pas été surprenant pour une primipare. Quelque temps plus tard, nous avons retenté un contact avec Sakassou, mais elle l’a rejeté. C’est à ce moment-là que la vétérinaire a reçu un échographe portatif, c’était l’occasion de le tester. À notre grande surprise, nous avons découvert qu’elle était toujours gestante. »

La gestation qui dure de 6 à 8 mois, a démarré en mars, ce qui laisse entrevoir une probable mise bas en septembre. « Nous restons très prudents car c’est un premier petit pour Hola et le taux de mortalité est de 30 % dans le mois qui suit la naissance », souligne le directeur animalier adjoint.
En 2017, 400 hippopotames nains vivaient en captivité dans le monde. Il y a eu 40 naissances. En milieu naturel, il ne serait que 3 000 en Afrique. Anthony Dabadie souligne que les parcs jouent un rôle important dans la conservation de ces espèces, dans la sensibilisation du grand public et dans les projets de réimplantation des animaux.

Image
Au parc animalier de Branféré, Hola, la femellle hippopotame pygmée attend un petit. En 2017, dans le monde, seulement 40 naissances de cette espèce en danger, ont vu le jour dans un parc.
Source (avec court reportage vidéo) : http://www.letelegramme.fr/morbihan/le- ... 037844.php
Le nombre de 400 individus provient de quelle base de données ? Species360 sûrement...

Bonne nouvelle ! Le petit est né hier à 19 h 15 bravo au parc pour la reproduction de cette belle espèce.
Source :
https://m.facebook.com/story.php?story_ ... 7877680665
Djeiran
 
Messages: 387
Enregistré le: Dimanche 02 Avril 2017 17:45

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Lundi 15 Octobre 2018 6:52

Deux bébés alligators à Civaux (86)

Deux bébés alligators sont nés à la Planète des crocodiles de Civaux. Une naissance rarissime en France et surtout une excellente nouvelle pour le site touristique en pleine renaissance.

Joli carnet bleu à la Planète des crocodiles à Civaux. L’une des deux femelles alligators du site a donné naissance à deux bébés, les seuls « rescapés » d’une couvée de 25 œufs. Une immense fierté pour Johann Dorai, responsable animalier du site.

Quand sont nés vos nouveaux pensionnaires ?
« Ils sont nés mi-septembre après 90 jours d’incubation dans le nid réalisé par la mère et dans un de nos incubateurs. Nous avons eu la chance d’assister à l’accouplement après avoir été alertés par le chant du mâle. Quand nous sommes arrivés il venait de se positionner, avec beaucoup de douceur, au-dessus d’une des deux femelles de 25 ans du bassin. Ensuite il l’a entraînée au fond de l’eau. Puis la femelle a construit un nid de végétation sur une des berges du bassin. »

Les nouveaux nés sont-ils des mâles ou des femelles ?
« Ce sont deux mâles que nous avons souhaité obtenir par le biais d’une certaine température. Pour comprendre, il faut savoir que la température ambiante de l’œuf détermine le sexe chez l’alligator américain. En effet, la chaleur d’incubation inférieure à 30 °C engendre une production de femelles alors qu’au-delà elle donne principalement des mâles. »

Comment sont-ils nourris ?
« Les bébés ont une réserve naturelle, genre jaune d’œuf, qu’ils vont épuiser durant deux semaines. Puis ils seront nourris avec des insectes, des petits morceaux de viande ou de poulet. Ils prendront jusqu’à 1 kg dans l’année. Et quand ils seront adultes ils pèseront jusqu’à 500 kg et mesureront plus de 4 mètres. »

Que vont-ils devenir ?

« Après une période d’observation les bébés alligators seront présentés pendant plusieurs mois au public dans un aquarium et ce, dès le 20 octobre. Ensuite ils seront mis à la disposition de laboratoires (CNRS, Muséum d’histoire naturelle) pour des études non intrusives sur leur comportement, mode de vie, communication, etc. Puis ils reviendront quelque temps à Civaux avant d’être affectés dans des parcs zoologiques. »
Source : La Nouvelle République du Centre-Ouest.
Philippe
 
Messages: 9732
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Thibaut » Lundi 15 Octobre 2018 16:43

Page facebook de Thoiry ZooSafari :

Il y a deux mois, une Panthère de Chine est née ! La petite femelle s'appellera Naoli !


Une deuxième panthère de Chine est née à Thoiry !
https://www.zoonaute.net/2018/10/15/pantherethoiry/
Avatar de l’utilisateur
Thibaut
 
Messages: 954
Enregistré le: Mercredi 26 Juillet 2017 14:37

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Therabu » Lundi 15 Octobre 2018 17:29

On notera également la naissance d'un gibbon cendré de Java à Chester.

Source : FB du parc
Therabu
 
Messages: 2860
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar AdrieenCottrel » Dimanche 28 Octobre 2018 12:22

Il vient de naître : un petit gorille à Beauval !
Sheila, l'une de nos 3 femelles gorilles a mis bas hier, samedi 27 octobre, en début d'après-midi sous les yeux ébahis des visiteurs. En France, c’est la première naissance de l’année chez cette espèce de grands singes. Le petit et sa maman se portent bien et ont passé leur première nuit ensemble sans souci. Sheila adopte un comportement maternel et elle allaite correctement. Toutefois, nous restons prudents car, comme pour tous les bébés, les premiers jours sont toujours délicats. L’arrivée dans le groupe de ce nouveau bout de chou a intrigué les jeunes gorilles, curieux de le découvrir. Chacun vaque désormais à ses occupations habituelles. Nous ne souhaitons pas intervenir dans la relation naissante de Sheila et de son petit mais d’après nos premières observations, il s’agirait d’un petit mâle... A confirmer donc !


Source : Facebook du ZooParc de Beauval
AdrieenCottrel
 
Messages: 105
Enregistré le: Mardi 03 Février 2015 21:15

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar abonnepdz » Mercredi 31 Octobre 2018 15:24

La nouvelle star de Pairi daiza est née :

Un petit orang-outan, dont on ignore encore le sexe, a vu le jour mardi au parc animalier Pairi Daiza, annonce celui-ci mercredi. La naissance est qualifiée "d'historique", l'espèce étant "en danger critique d'extinction" et la reproduction s'étant faite naturellement. Le petit Sungai (rivière en indonésien) porte à six le nombre d'orangs-outans de cette espèce originaire du nord de l'île de Sumatra présents à Brugelette.

Cette naissance est effectivement exceptionnelle puisqu'elle n'est que la deuxième du genre en Belgique, après un premier heureux événement dans les années 70 au zoo d'Anvers, précise le parc animalier.

De plus, "le long apprentissage et la maturité sexuelle tardive des orangs-outans font que leur taux de reproduction est très faible: vivant entre 30 et 40 ans dans la nature, la femelle ne donne naissance, après une gestation de 8 mois, qu'à trois ou quatre jeunes au cours de sa vie".

"Coup de foudre"
Sungai est issu du "coup de foudre" de la femelle Sinta et du mâle Gempa, tous deux arrivés en 2016 pour participer au programme de reproduction (EEP) de cette espèce.

Les visiteurs devront patienter
Les premiers jours de vie étant "délicats", le nouveau-né n'est pas encore visible. "Si sa maman le veut bien, les visiteurs de Pairi Daiza pourront les voir prochainement."


Image
abonnepdz
 
Messages: 393
Enregistré le: Mercredi 18 Mars 2015 7:25
Localisation: Nord

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar candlemass » Jeudi 01 Novembre 2018 14:58

C'est un garçon
candlemass
 
Messages: 116
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar AnimauxEtZoos » Dimanche 11 Novembre 2018 14:43

Un petit fossa est né en septembre à Francfort.
"Tout animal vivant doit rester libre, mais l'homme est responsable de tout animal qu'il a apprivoisé ou qui a perdu la possibilté de vivre libre."
Pierre Challandes
AnimauxEtZoos
 
Messages: 255
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2016 13:36

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Vendredi 16 Novembre 2018 18:12

Naissance d'un mangabey à ventre doré en Hongrie

Un mangabey à ventre doré (Cercocebus chrysogaster) est venu au monde lundi 22 octobre 2018 au zoo de Budapest, en Hongrie.
Selon l'agence Associated Press (à défaut de Zims...), cette naissance porte à 27 le nombre de représentants de cette espèce maintenus dans des zoos à travers le monde.
Seuls douze établissements sur la planète maintiennent en effet ce primate.
La mère du nouveau-né, dont le sexe n'a pas encore été déterminé, est issue de la population captive européenne, tandis que le père descend de la lignée "américaine".
Sept établissements élèvent actuellement ce singe sur le Vieux Continent : Budapest donc, Magdebourg (Allemagne), Ostrava (République tchèque), Burgers Zoo (Pays-Bas), Rio Safari (Espagne), Africa Alive ! et Port Lympne Wild Animal Park (Royaume-Uni).
Image
Sources : AP(photo) et Zootierliste.
Philippe
 
Messages: 9732
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Vendredi 16 Novembre 2018 19:25

Gageons que les professionnels lisant (très) régulièrement ce forum prendront un instant pour nous dévoiler les 5 autres zoos maintenant cette espèce dans le monde, :wink: ...
Philippe
 
Messages: 9732
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Mercredi 21 Novembre 2018 23:48

Un centième cerf d'Eld est né au zoo de Zurich (Suisse)

Les zoos de Bâle et de Zurich ont accueilli de nouveaux pensionnaires récemment. Un centième cerf d'Eld est né dans le parc zurichois tandis que quatre cygnes noirs sont venus au monde dans le jardin zoologique de la cité rhénane.


Le cerf d'Eld est né lundi 19 novembre 2018 a communiqué mercredi 20 novembre le zoo zurichois. Il passera l'hiver à l'écurie, les températures étant trop basses pour lui en cette période de l'année. Il tétera sa mère durant environ trois mois, tout en se nourrissant déjà également de foin frais. Une fois adulte, il consommera des graminées, des feuilles, des fleurs ou encore des fruits.

On trouve des cerfs d'Eld dans leur état naturel en Inde, au Myanmar, au Laos, au Cambodge et en Chine. Ils sont probablement éteints en Thaïlande et au Vietnam. Leur nombre décline et ils sont considérés comme menacés par l'Union internationale pour la conservation de la nature. Le zoo de Zurich est l'un des treize en Europe à participer à un programme de conservation.

Quatre bébés cygnes noirs à Bâle

A Bâle, quatre cygnes noirs ont vu le jour le 18 octobre dernier, a annoncé aujourd'hui le parc animalier. Ils sont parés d'un duvet gris-argenté typique des bébés cygnes noirs, qui laissera plus tard place à un plumage ébène. Leur bec encore noir deviendra rouge. Les parents ne lâchent pas leurs rejetons d'un oeil.

Les cygnes noirs viennent d'Australie, contrairement aux cygnes tuberculés de couleur blanche que l'on est habitué à voir en Suisse et qui sont eux originaires d'Asie et d'Europe du Nord-Est. Et contrairement à leurs cousins blancs, les cygnes noirs sont en Europe principalement détenus dans des parcs.

Image
Source : Le Nouvelliste.
Philippe
 
Messages: 9732
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Philippe » Mardi 27 Novembre 2018 23:42

Chine : 98 bébés tigres de Sibérie sont nés cette année dans un centre d'élevage

Un total de 98 bébés tigres de Sibérie sont nés cette année dans un centre d'élevage de la province du Heilongjiang, dans le nord-est de la Chine, a annoncé mardi 27 novembre 2018 cet établissement.

Ces nouveaux-nés portent le nombre total de tigres de Sibérie à plus de 1.000 dans le Centre chinois d'élevage de félins de Hengdaohezi, la plus grande base de reproduction au monde pour les espèces menacées.

Le centre a créé deux parcs forestiers pour les tigres de Sibérie, respectivement à Harbin, capitale de la province, et dans la ville de Mudanjiang.

" Nous contrôlons le nombre de tigres de Sibérie qui naissent chaque année, afin d'assurer le pédigrée de l'espèce ", explique Liu Dan, ingénieur en chef du parc de Harbin.
Source : http://french.china.org.cn
Philippe
 
Messages: 9732
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar Therabu » Mercredi 28 Novembre 2018 10:08

Je serais curieux d'en apprendre plus au sujet des actions de ce centre. C'est à double tranchant. Soit il y a un véritable objectif de conservation, auquel cas les 98 bébés permettent de relativiser considérablement l'importance des tigres vivants dans les zoos occidentaux, soit c'est du flan, et je n'aurais guère de doutes sur le devenir cruel des tigreaux...
Therabu
 
Messages: 2860
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Naissances marquantes 2018

Messagepar okapi » Mercredi 28 Novembre 2018 14:43

Les Chinois sont parfois capables de nous surprendre! J'ai vu un centre, très délabré, à Chengbai où étaient détenus, et élevés, une vingtaine de tigres de l'Amour. Ce centre-là, plus sérieux a priori, peut tout-à-fait fonctionner de manière raisonnée et scientifique et produire des dizaines de tigres chaque année, ce qui relativise, de fait, le rôle de nos zoos en la matière... Il paraît, mais c'est à vérifier, qu'un autre centre hébergerait aussi plusieurs milliers de tigres...
Ce qui est sûr, c'est qu'Harbin se trouvant proche de la frontière avec la Sibérie, si tout est juste et bon, c'est bien plus efficace d'élever des tigres locaux à cet endroit plutôt que de s'escrimer pour pas grand chose à en maintenir un couple par ci par là en Europe ou aux Etats-Unis. Encore une fois, si les choses sont bien faites, c'est vraiment là le rôle plein et entier d'un état, un peu comme pour les pandas à Chengdu.
okapi
 
Messages: 10981
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement