La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar abel » Dimanche 12 Août 2018 18:54

Bien sûr que des structures comme Panthera sont importantes ! Capitales, même ! Je n'ai pas encore eu le temps de lire l'article de Grégory Breton sur les activités de Panthera dans la dernière Lettre de la SECAS, mais je connais un peu les actions de Panthera, et elles sont très intéressantes et importantes.
Tu as raison aussi sur un certain nombre de choses, bien sûr. Mais, en fin de compte, pourquoi opposer les uns et les autres ? Différents types de structures existent, qui n'ont pas tous exactement les mêmes buts, les mêmes sources de revenus, les mêmes moyens d'intervention, mais ce qui est intéressant, c'est justement que tous ces acteurs peuvent travailler ensemble à cette noble tâche qu'est la conservation de la nature. Tout le monde peut apporter sa pierre à l'édifice, et les parcs zoologiques peuvent être des acteurs importants, comme expliqué plus haut et à de nombreuses reprises sur le forum. Un parc comme Calviac est selon moi un exemple de ce que chaque parc zoologique pourrait et devrait faire en terme de conservation. Calviac montre aussi qu'il n'est pas besoin d'avoir de gros moyens pour faire de la conservation. Voilà pourquoi j'apprécie cette structure.
Tu as peut-être raison pour l'argent de démarrage de Calviac, mais une chose est sûre, pour les développements successifs, ce sont des emprunts (à la Nef, la banque éthique, qui est la seule à avoir compris l'esprit du projet).
Et même si c'est très important que des gens comme Thomas Kaplan existent et fassent ce qu'ils font, on ne sauvera pas des espèces uniquement grâce quelques riches mécènes: ce qui est important, c'est aussi que chacune et chacun soit sensibilisé à ces questions de protection de la nature, adopte des gestes éco-responsables au quotidien, et participe selon ses moyens, bien entendu. Et pour sensibiliser les états à la protection de la faune et de la flore comme tu dis, l'argent de quelques philanthropes ne suffira sans doute pas: une prise de conscience globale des citoyens pourrait apporter plus de résultats. En France, beaucoup de réglementations sur l'environnement et de la biodiversité ont pu être obtenues grâce à la mobilisation d'une partie de la population. Encore une fois, il est très important de travailler sur tous les plans possibles.
Sur Kalaweit, une large part des fonds proviennent quand même des zoos français. Il y a aussi bien sûr d'autres mécènes comme la Fondation Brigitte Bardot ou 30 Millions d'Amis, mais aller chercher des fonds ailleurs en cas de difficultés est quand même plus facile à dire qu'à faire ! Awely a lancé un crowdfunding récemment pour essayer de compenser à la baisse des donations d'Amnéville; je ne sais pas si ça suffira, je l'espère. Alors qu'Awely, pour le coup bénéficie aussi du soutien de grandes entreprises comme Bonobo Jeans. Plusieurs projets ne marchent que grâce à l'argent fourni par des parcs; c'est un fait. Il n'y a qu'à voir le nombre de projets pourtant intéressants qui se sont arrêtés quand la CEPA a cessé ses activités.
abel
 
Messages: 3423
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar okapi » Dimanche 12 Août 2018 22:17

Les petits ruisseaux font les grandes rivières... Il ne s'agit pas d'opposer qui ou quoi que ce soit et toutes les bonnes volontés sont bonnes à prendre en compte, évidemment, mais un mot d'un stratège me revient: comme la guerre est un sujet bien trop sérieux pour qu'on puisse le déléguer aux militaires, la conservation est sans doute aussi un sujet bien trop sérieux pour qu'on puisse le déléguer aux zoos... Calviac n'est pas un exemple, Calviac est un caprice, comme la plupart des parcs privés d'ailleurs. Il faut entendre caprice comme expression du désir d'un seul, comme une volonté de posséder quelque chose que le créateur pense ne pas pouvoir trouver ailleurs. C'est un moteur comme un autre, bien sûr, mais je continue de penser que la bataille se situe sur bien d'autres territoires que sur celui de parcs parfois vertueux, parfois moins, et que c'est sur l'échelle du pouvoir que les choses évolueront. C'est aussi pour cela que je crois que le temps de l'action collective est venu et que la création de structures capables de lever des fonds pour la protection in situ et la création de sanctuaires est plus important que la multiplication des zoos qui sont avant tout des lieux de divertissement, axés sur la rentabilité et pour lesquels la conservation n'a de sens que lorsqu'elle sert leurs intérêts. Les zoos sont des partenaires bien trop fragiles pour qu'on puisse leur faire confiance et, encore une fois, comme tu le dis toi même, ils peuvent fragiliser considérablement les associations qu'ils soutiennent. Il est bien plus utile aujourd'hui de développer des leviers financiers et diplomatiques pour mobiliser les sociétés civiles comme tu le suggère également.
okapi
 
Messages: 10982
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar abel » Lundi 13 Août 2018 10:28

Les structures capables de lever des fonds existent déjà, et dans un certain nombre de cas, les zoos sont déjà des pourvoyeurs de fonds importants. Tu parles des zoos pour qui la conservation n'a de sens que lorsqu'elle sert leurs intérêts, mais justement Calviac ne correspond pas à ce modèle. Avec 6%, et bientôt 10% du CA directement consacré aux actions in situ, on est au-delà du don pour se donner bonne conscience. De nombreux professionnels de terrains reconnaissent l'importance des zoos dans bon nombre d'actions de conservation, c'est un fait. Alors en effet, pour certains, c'est sans doute plus un moyen de défiscaliser ou de se donner bonne conscience qu'autre chose, mais tout de même. Mais au bout du compte, les ressorts psychologiques qui ont poussé le fondateur de Calviac à créer son parc ne sont pas si importants: Calviac existe, et est bien un exemple de ce que chaque parc zoologique devrait faire en terme de conservation, en fonction de ses moyens.
Les leviers financiers et diplomatiques existent, bien que souvent impuissants face au lobbying intense de multinationales irresponsables et de responsables politiques pour qui la conservation de la nature n'est pas toujours une priorité. La sensibilisation se fait, mais elle ne touche pas encore tout le monde; là aussi, les zoos, en tant que lieux de divertissement populaires et en tant que lieux accueillant souvent des scolaires, ont un vrai rôle à jouer.

okapi a écrit:C'est aussi pour cela que je crois que le temps de l'action collective est venu et que la création de structures capables de lever des fonds pour la protection in situ et la création de sanctuaires est plus important que la multiplication des zoos qui sont avant tout des lieux de divertissement, axés sur la rentabilité et pour lesquels la conservation n'a de sens que lorsqu'elle sert leurs intérêts.


Pourrais-tu me préciser ce que tu entends par "sanctuaires" ?
abel
 
Messages: 3423
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar okapi » Lundi 13 Août 2018 16:30

Un sanctuaire, c'est un vaste espace protégé, un peu dans l'esprit d'un parc naturel. C'est le résultat d'un choix politique, d'où l'importance de structures puissantes pour conseiller les responsables du bien fondé de la démarche.
Je comprends bien tes arguments, mais, franchement, à quoi bon faire tourner des établissements zoologiques quelle que soit leur taille quand la part dévolue à la conservation est si faible? Dépenser 90% d'une ressource pour en justifier 10, c'est un peu absurde, non? Autant lever des fonds autrement et les investir en quasi totalité dans des actions nécessaires...
Je crois que la protection in situ est la seule vérité qui vaille aujourd'hui. Elle est là l'urgence et c'est sur cette dimension que les efforts doivent porter. Tu sais comme moi que les populations captives emblématiques détenues par les zoos ne le sont vraiment que pour alimenter un circuit fermé et évidemment pas pour la réintroduction. Les brassages génétiques sont avant tout destinés à ne pas laisser s'appauvrir les effectifs captifs pour être sûr de garantir le maintien du cheptel le plus longtemps possible.
Quand on voit à quel point les zoos se fichent des programmes de conservation de la faune locale, on se dit que le message, il a toujours du mal à passer, y compris auprès des premiers concernés...
okapi
 
Messages: 10982
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar abel » Mardi 14 Août 2018 10:31

Ok pour les sanctuaires. La création de sanctuaires n'est toutefois pas le seul outil de conservation à devoir être appliqué. La création de sanctuaires en évacuant les populations humaines qui y vivaient a été autrefois une politique désastreuse en terme de droits humains et pas si efficace que ça en terme d'environnement. La création de sanctuaires de nos jours est désormais plus réfléchie, et ils ont évidemment un rôle à jouer mais le tout doit être fait en lien avec les populations présentes sur les zones concernées. La conservation basée sur les populations locales est actuellement la stratégie conseillée.
10%, c'est déjà 10%. Et si tous les parcs décidaient de dédier 5 ou 10% de leur CA à la conservation... et bien ça ferait beaucoup beaucoup d'argent. Ce que donnent déjà les zoos (et généralement, on est loin de 5 ou 10% du CA) correspond déjà à une somme conséquente. La conservation en a besoin de cet argent, il n'est pas négligeable. Si les zoos n'existaient pas, ou s'ils ne donnaient pas d'argent à des projets in situ... et bien ça ferait un manque à gagner considérable pour ces projets. Je suis désolé, mais j'ai du mal à comprendre où tu veux en venir en plus. "Autant lever des fonds autrement" c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire, et c'est à mon avis un poil naïf, si je peux me permettre. Les structures dédiées à la recherche de mécènes que tu appelles de tes vœux existent déjà, les grandes ONGs ont généralement un département chargé de la recherche de financements. Tu ne cesses de répéter qu'il faut lever des fonds autrement, mais tu ne dis jamais d'où ces fonds viendraient. Si tu connais quelques riches mécènes ou quelques entreprises désireux de donner un peu d'argent à des projets in situ, ne te prives surtout pas de les orienter vers les structures adaptées :D ! Mais tu sais bien que l'argent injecté par les parcs zoologiques dans des projets in situ, et qui correspond encore une fois à une somme relativement conséquente (et surtout qui pourrait être encore plus importante !), est de l'argent qui ne reviendrait pas à la conservation s'ils n'existaient pas.
abel
 
Messages: 3423
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar raphaël » Mardi 14 Août 2018 12:49

Okapi, tu n'as vraiment pas compris Calviac mais tout n'est pas perdu, tu peux encore visiter l'établissement !

Non, la Réserve n'est pas le fruit d'une fortune personnelle mais bien le résultat d'un important travail de création et de réflexion, dont le sérieux a convaincu les banques pour investir. 600 000 euros comme ça brut dans de la conservation, cela aurait une utilité. Temporaire. Créer une structure comme Calviac, c'est un long travail qui a pour but de durer pendant des années et des décennies... Comme Jersey en son temps ! Si l'on compare l'argent dépensé par Gerald Durrell à créer son zoo et à le développer, tout cela aurait pu directement lui servir à initier des programmes in situ. Mais cela se serait vite épuisé, alors que le Trust existe toujours et durera encore des décennies.

Calviac n'est pas non plus un caprice et je t'invite là aussi à visionner le système de fonctionnement du parc. L'heure est à l'action collective et c'est pour cela que la Réserve est une coopérative, une SCIC plus précisément. Dès les débuts, Emmanuel Mouton a tout fait pour se délester de tout concept de "possession". La structure commerciale n'est plus à lui mais aux sociétaires, le foncier n'est plus à lui mais à la société... C'est justement tout le fil de Calviac d'avoir créé quelque chose que chaque passionné, chaque particulier ou chaque employé puisse s'approprier. Je note d'ailleurs que ta promesse, formulée ici même sur ce forum il y a quelques années, de souscrire des parts sociales est restée sans suites :wink:

Plus globalement, je trouve regrettable ton angle de vue qui ne regarde que le prisme financier, que les chiffres. En faisant cela, tu valides en fait tout ce modèle social capitaliste qui ne regarde que l'argent... Et qui est en train de détruire la planète et les ressources naturelles. Les chiffres versés par Calviac à la conservation sont peut-être modestes, mais la Réserve s'est liée à un réseau de partenaires partout dans le monde : avec l'Etat et les collectivités locales pour la conservation du vison d'Europe in et ex situ, avec l'équipe de Patricia Medici au Brésil pour la protection des tapirs du Pantanal, avec l'AEECL et le Parc national de Sahamalaza pour la sauvegarde des lémuriens et surtout la prise en charge d'étudiants en biologie malgaches, etc... L'in situ est partout dans les actions de Calviac. Et l'on pourrait parler aussi de la démarche écologique incluse dans chaque facette du parc. Le fait de montrer au public des toilettes sèches, des toits végétalisés, des produits artisanaux locaux en boutique ou de vanter les mérites des banques solidaires telles que la Nef...

Les zoos sont des établissements touristiques parmi les plus prisés au monde, ils sont en contact direct avec les centaines de millions d'humains qui consomment, achètent, agissent et sans le savoir, ont des conséquences sur les écosystèmes et les milieux planétaires. Ils sont un formidable levier qui seront très difficiles à faire faiblir ! J'admire les ONG qui arrivent à lever des fonds conséquents pour sauver des espèces, mais elles comptent d'ailleurs parmi leurs mécènes de nombreux zoos (Panthera comme Kalaweit) et s'appuient aussi sur les importants dons de multinationales qui veulent dorer leur image ou éviter les impôts. Peut être bien que Total donne plus d'argent à des ONG de protection de la nature que le zoo français moyen, mais est-ce réellement une bonne chose ?
Le directeur de la conservation du tamarin lion doré au Brésil dit lui même que ces mécènes préférés sont les zoos car ils connaissent les animaux et leurs besoins naturels, comprennent plus vite les demandes de l'association, et sont capables en cas d'urgence d'envoyer rapidement quelques fonds, là où les fondations des grandes entreprises votent une fois l'an leurs budgets et n'y touchent plus.
Comme dit Abel, il y a plusieurs acteurs et une myriade de gens qui travaillent à la conservation des espèces menacées. Il n'a jamais été question de tout déléguer aux zoos évidemment, mais ils sont des contributeurs actifs comme les autres, voire plus que certains. Il est évident qu'il faut encourager dans cette voie ceux qui s'y lancent et persistent depuis des décennies.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6549
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar raphaël » Mardi 14 Août 2018 12:57

Bon, d'un point de vue plus "zoologique" !
C'est une réalité que la Réserve accueille des espèces peu prises en compte par la majorité des autres zoos. Gloutons, fossas, margays restent trois carnivores très peu présents en France et en Europe. Petits hapalémurs du Lac Alaotra, visons d'Europe, sousliks, poudous et potorous ne font pas non plus partie de la collection "standard". Bien sûr, il y a aussi des espèces plus représentées telles que les tapirs, les lémuriens ou les ibis chauves... Tout de même fortement en danger de disparition. Et des animaux moins menacés, saïmiris, capybaras ou wallabies de Parma dont la présence a plus un rôle pédagogique ou attractif.

Et que pensez-vous de ce projet d'hippos nains pour la Réserve ?
ça me semble être une excellente espèce à accueillir : très menacée, peu présente en zoo, très peu connue du grand public, mais avec un nom évocateur que tout le monde identifie et qui peut attirer la curiosité des touristes du Périgord. Cela reste un "hippopotame" non ? Je suis d'ailleurs étonné de constater que l'espèce reste rare en France. En terme de coût d'installation, il faut certes un bassin intérieur mais l'aménagement extérieur peut être très limité à une mare et les clôtures n'ont pas besoin d'être hautes. Pas plus compliqué à présenter, je pense, qu'un tapir. C'est un animal qui aurait sa place dans tout type de parc : Champrépus, Vincennes, Lille, Peaugres, Asson...
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6549
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar GPN » Mardi 14 Août 2018 13:27

C'est pour moi une superbe espèce qui colle très bien à Calviac !

Mais qui reste coûteuse, dans la conception de l'installation : bassin, système de chauffage, deux enclos si repro, un minimum de filtration de la "mare" pour éviter l'eau stagnante et les éventuelles odeurs qui vont avec.... mais aussi dans son entretien : chauffage, humidité, nourriture (ça mange plus de fruit qu'un catta, soins plus élaborés que pour un tapir du fait de sa peau particulière...

Mais je suis sûr qu'EM saura le présenter correctement et je croise les doigts pour que les touristes affluent de façon plus conséquentes :)
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 360
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar Therabu » Mardi 14 Août 2018 14:28

Je pense comme vous que l'hippopotame pygmée est une espèce qui correspond bien à l'identité de Calviac et à son site forestier. L'espèce est raisonnablement commune en Europe bien qu'elle fasse face à un sexe-ratio fortement à l'avantage des femelles. Par contre elle est en danger critique d'extinction et l'on ne sait toujours quasiment rien de sa biologie dans le milieu naturel ! La grande majorité de nos connaissances sur l'animal proviennent d'ailleurs des populations captives. C'est donc un choix cohérent pour la réserve qui, je l'espère, saura dédier les moyens nécessaires à sa présentation (points mentionnés par GPN), notamment un bâtiment adapté.

Ce qui serait d'autant plus intéressant est d'ajouter d'autres espèces, maintenant ou à l'avenir, provenant de cette zone de forêts très fortement menacées. Je pense que les cercopithèque de Roloway sont les candidats les plus évidents. Il y a bien sur les mangabeys couronnés qui sont également menacés mais sont plus gros et qui vivent en plus grand groupe. En terme d'attractivité je ne suis pas sûr que deux hippos fassent une grande différence mais une zone entière avec une espèce de singe (encore mieux si c'est en cohabitation avec les hippos) et des mangoustes brunes par exemple rallongerait tout de même suffisamment la visite en s'assurant d'une animation continue lorsque les hippos ne bougent pas et sont vautrés dans la boue.

On peut également imaginer que le bâtiment des hippos, s'il est visible du public, soit complété d'un vivarium pour des crocodiles nains. Les potamochères pourraient également contribuer à compléter cette zone centrée sur l'hippopotame nain mais l'espèce est non menacée et je vois bien Calviac accueillir des sangliers des Visayas à terme.
Therabu
 
Messages: 2860
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar raphaël » Mardi 14 Août 2018 21:30

Une espèce un peu plus coûteuse que les autres donc, notamment au niveau des infrastructures intérieures (chauffage et bassin). Il faut donc un investissement conséquent. Ensuite pour l'entretien à terme, cela me semble encore gérable ?

Même si l'espèce n'est pas très active, je constate qu'en général on les voit toujours bien. Que ce soit à Doué ou ailleurs, ils n'ont pas l'air très timides et sont souvent à sommeiller à proximité des visiteurs, il suffit de placer la mare au bon endroit. Ils n'ont pas l'air d'être enclins à forcément se terrer au point le plus éloigné du chemin.
Dans tous les cas oui, Calviac parle d'une "zone d'Afrique occidentale", donc on peut imaginer des espèces autour... Ou même avec ? Qu'est ce qui peut cohabiter avec des hippos nains ? Je me souviens de cet enclos de Valencia où l'on retrouve des guibs d'eau, des drills et un autre petit primate. Au CERZA, il y a les cercopithèques si ma mémoire est bonne. A La Flèche, il y a les bongos mais ça n'a pas marché avec les potamochères.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6549
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar golentin » Mardi 14 Août 2018 23:09

A Valence il y a en plus de ce que à cité Raphael des cercophiteque de Brazza, pélicans et des ouettes d'Egypte
Pour le Cerza, il y avait avant des colobe guereza (plus présenté dans le parc) et depuis 1 un des cercopitheque diane roloway sont arrivés
golentin
 
Messages: 235
Enregistré le: Dimanche 05 Novembre 2006 9:45
Localisation: 50 14 et 35

Re: La Réserve Zoologique de Calviac a 10 ans !

Messagepar okapi » Mercredi 15 Août 2018 16:24

Abel et Raphaël, je comprends bien vos arguments : c’est intéressant, on a l’impression qu’Emmanuel Mouton rejoue la partie entamée par Gerald Durrell lorsqu’il a fait le choix pour sauver son idée de fonder un trust et de le garantir financièrement par ses droits d’auteur à venir. Sauf, évidemment, que le seul moyen de garantir la survie de Calviac, c’est surtout de parvenir à vendre des billets.
A la fin des années 1950, créer un zoo différent, c’était un moyen de donner l’exemple, d’inciter les autres à faire la même chose… Un demi siècle plus tard, la situation a évolué et fonder un énième parc n’est peut-être pas la réponse la plus adaptée aux angoisses d’un homme qui souhaite dédier sa vie à la conservation, mais qui, contrairement à Durrell, n’est plus tout seul. Détenir une trentaine d’espèces et se battre au quotidien pour maintenir l’entreprise à flot afin de pouvoir rester fidèle à son idéal et contribuer dans une toute petite mesure à alimenter le puits sans fond des besoins n’est peut-être pas la meilleure arme à utiliser au 21ème siècle en matière de conservation.
D’autres personnes, impliquées dans le quotidien de grands parcs, ont fait le choix de fonder des associations de sauvegarde pour des espèces précises, mais n’ont pas créé des zoos pour autant. Emmanuel Mouton aurait pu faire la même chose, non ? S’appuyer sur sa position professionnelle pour soutenir des programmes européens ou internationaux et être aussi très utile à la communauté.
Oui Abel, je connais des gens dont c’est le métier de lever des fonds pour bâtir ou développer des projets. Je viens même de passer deux jours avec l’une d’entre elles et en la matière elle est redoutable !
Abel, pour ma part, je suis lancé depuis plusieurs années dans un projet de fondation dédié à un tout autre domaine, une activité évidemment chronophage et comme je n’ai plus vingt ans, ce n’est probablement pas moi qui vais initier une levée de fonds dans un domaine où il y a des gens très compétents pour le faire... Mais je pense que c’est bien cela qu’il faut développer : le monde n’a pas besoin de zoos supplémentaires, mais il a besoin de fonds pour protéger ce qui peut encore l’être. Fonder un bras armé pour convaincre celles et ceux qui ont des moyens d'en allouer une partie à protéger la nature me paraît plus essentiel que d'ouvrir dix zoos de plus! Et il faut aller vite! C'est pour cela qu'une ONG comme Panthera, rapide et puissante, est à même de répondre à des sollicitations d'urgence comme d'oeuvrer en profondeur et sur le long terme dans un processus de mutations de sociétés. C'est formidable de faire se reproduire des hippopotames tous les deux ans et d'hésiter néanmoins à les garder, les placer ou les abattre, mais je crois sincèrement que mener une action politique, logistique, économique et sociale sur le terrain pour convaincre les éleveurs locaux de ne plus tuer les panthères des neiges est bien plus utile aujourd'hui et pas demain ou après demain.
Il n’y a rien de « capitaliste » là-dedans ! C’est l’argent qui fait vivre les associations sur le terrain, qui finance les programmes de protection, qui paie les gardes forestiers, le matériel nécessaire, les actions et l’information pour aider à développer de nouveaux programmes, etc. Sans argent, la bataille est perdue.
Il y a tellement de parcs qui n'ont aucune idée en la matière que la création d'une société de conseil me semble aussi une bonne idée: il y a des fonds européens qui sont accessibles si tant est que l'on soit capable de monter les dossiers. C'est pour le coup une action concrète, immédiate, qui pourrait aider quelques parcs à penser autrement leurs missions, mais comme la plupart des établissements ne sont pas équipés en personnes aiguisées pour ce type de démarches, ils restent en marge et se bornent à faire tourner la baraque. Développer une équipe de personnes affutées et les mettre au service des parcs en leur bâtissant des projets sur mesure me semble une piste intéressante, non?

Raphaël, tu as accès à la liste des donateurs de Calviac ? Et tu connais le nom de ma compagne ?
okapi
 
Messages: 10982
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Précédente

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Tigre en mouvement