Nouvelles de l'Est

Nouvelles de l'Est

Messagepar Therabu » Jeudi 11 Avril 2019 15:01

Zoo Zlin
Reproductions peu communes de coracines chauves, jabirus du Sénégal, une première nationale, et d'un ours lippu. Concernant cette dernière naissance, c'est une excellente nouvelle car ces animaux proviennent directement de zoos indiens et n'étaient pas encore reproduits dans la faible population européenne.

En plus des travaux de la grande installation pour éléphants d'Afrique, deux volières sont en construction, respectivement pour des calaos, a priori africains, et des aigles couronnés, superbes et rarissimes rapaces forestiers (3 parcs seulement en détiennent en Europe).

Prague
Le centre de reproduction des pssitacidés qui devrait ouvrir déjà depuis plusieurs mois semble se remplir. Le parc a accueilli des pssitacules à poitrine orange (Cyclopsitta gulielmitertii) en provenance de Walsrode, des pssitacules de Desmaret (Psittaculirostris desmarestii), 6 pssitacules de Salvadori (Psittaculirostris salvadorii) confisqués qui viennent s'ajouter au couple déjà présent qui était le seul de son espèce présenté en captivité en Europe.
Un autre couple de aras de Lear est aussi arrivé du Loro Parque, deux kagous de Walsrode et un mâle trogon rosalba (Trogon collaris).

Plzen
Le parc a lui aussi reçu deux kagous mâles du cheptel de Walsrode.

Poznan
Le parc a accueilit deux espèces peu communes dans une curieuse cohabitation : un groupe de 5 jeunes mâles colobes à camail (Colobus polykomos) et des ibexs de Nubie.
Autre nouvelle espèce, le rusa de Java (Rusa timorensis), un petit cerf classé Vulnérable.

Image

Image

Wroclaw
Un couple de macroscélide de Peters en provenance de Rotterdam est arrivé dans la partie "Congo" de l'Afrykarium, à proximité des lamantins.
Un second couscous ours est né dans les coulisses du zoo.

Quelques photos également des rénovations en cours :

Image
Nouvel enclos pour loutres d'Europe

Image

Image

Nouvel enclos pour loups

Image

Image

Image
Transformation des fosses pour ours polaires en volières pour onces et panthères nébuleuses

Image

Image
Agrandissement de l'enclos des takins dorés et cerfs du Prince Alfred. Les enclos aux lourdes grilles sont agrandis jusqu'au chenal qui servira désormais de séparation.

Magdebourg
En plus de Chester en 2018, Magdebourg a reçu un/des galidies de Grandidier (Galidictis grandidieri), espèce malgache classée en danger.

Neunkirchen
Cet établissement allemand a quant à lui reçu un mâle fanaloka en provenance d'un éleveur privé.

Sources : Zootierliste et Zoochat
Photos Arek, Ralph
Therabu
 
Messages: 3174
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Joseph » Jeudi 11 Avril 2019 15:17

Merci pour toutes ces précieuses informations ! Sait-on où en est l'avancement de la zone australienne à Prague, en face de ce nouveau pavillon pour perroquets ? Il me semble avoir vu que les 2 ouvriront en même temps.
Joseph
 
Messages: 779
Enregistré le: Mercredi 03 Septembre 2014 13:16
Localisation: Bailleul Nord

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Clemsy67 » Jeudi 11 Avril 2019 17:33

Merci pour ces nouvelles Therabu !

Prague a fait de belles acquisitions cette année !
Assez rassurant d'évincer les ours polaires au profit de panthères, de belles évolutions en perspective.
https://wildphotographieclem.wixsite.com/wild
Clemsy67
 
Messages: 381
Enregistré le: Mercredi 26 Octobre 2011 16:17

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Thomas JP » Vendredi 12 Avril 2019 9:14

Joseph a écrit:Merci pour toutes ces précieuses informations ! Sait-on où en est l'avancement de la zone australienne à Prague, en face de ce nouveau pavillon pour perroquets ? Il me semble avoir vu que les 2 ouvriront en même temps.


Quand j'y suis allé mi-mars elle était encore bien en travaux et ça ne me semblait pas proche d'être terminé...
Thomas JP
 
Messages: 99
Enregistré le: Lundi 05 Juin 2017 11:57
Localisation: Toulouse

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar addax » Mercredi 24 Avril 2019 10:45

Je profite de ce post pour demander des nouvelles de Berlin vu que c'est quand même à l'est... J y serai la semaine du 6 mai. Je compte bien sûr visiter le zoo et le Tierpark. Mes dernières visites remontent à début 2017. Je ne sais pas si j'aurai le temps d'aller à Leipzig. Quelles sont les dernières nouvelles de la capitale allemande?? Niveau chantiers, nouvelles espèces déménagements en lien avec le master plan.

J ai vu qu' un ours polaire est né au Tierpark, c'est une femelle déjà bien active comme je l'ai vu sur les réseaux... Les maisons des fauves sont toujours fermées dans les 2 parcs? Des travaux au niveau des singes au zoo aussi.
addax
 
Messages: 240
Enregistré le: Samedi 07 Mai 2016 12:11

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Gavialis » Jeudi 19 Septembre 2019 17:22

Le nouveau pavillon Rákos pour les perroquets rares ouvre le samedi 28 septembre à Prague ! Sont annoncées 45 espèces installées dans des volières intérieures et extérieures évoquant divers zones géographiques. Parmi les espèces prévues : aras de Lear, aras hyacinthes, microglosses noirs, kéas, perruches de Luçon, amazones vertes (agilis), amazones à joues bleues, amazones sasabés, conure magellaniques ou encore perroquets de Pesquet !

La zone dédiée à la Tasmanie n'ouvrira que l'année prochaine. On y trouvera bien les diables de Tasmanie, échidnés, wombats, talégalle de Latham, divers reptiles et insectes... Les wallabys bicolores et les wallaroos seront aussi relogés dans ce secteur.
Certaines sources annoncent l'arrivée des diables pour novembre 2019.

Enfin, entre le mois de juillet et le mois d’août, le parc a accueilli un couple de gorals de Chine (Naemorhedus griseus arnouxianus) de Plzen et Magdeburg, ainsi que deux couples de très rares chouettes pêcheuses de Pel (Scotopelia peli) d'un centre de reproduction italien (Monticello).

sources : site officiel du zoo, liste des arrivées, zoochat
Gavialis
 
Messages: 6
Enregistré le: Dimanche 05 Mai 2019 12:22

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Philippe » Jeudi 19 Septembre 2019 17:26

Merci Gavialis !
Philippe
 
Messages: 11094
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Clemsy67 » Jeudi 19 Septembre 2019 17:43

Merci beaucoup pour ces nouvelles de l'Est !
https://wildphotographieclem.wixsite.com/wild
Clemsy67
 
Messages: 381
Enregistré le: Mercredi 26 Octobre 2011 16:17

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Gavialis » Dimanche 06 Octobre 2019 10:41

Bonjour à vous,

J'étais à Prague dernièrement, voici quelques nouvelles du " Zoologická zahrada ", où j'ai passé deux jours les 24 et 25 septembre dernier.
L'inauguration officielle du pavillon Rákos avait lieu quelques jours plus tard, le 28, mais j'ai eu la chance de découvrir l'édifice le mercredi pour l'avant première en présence des médias, de nombreux invités, du directeur Miroslav Bobek et d'Antonín Vaidl, le curateur des oiseaux.

Le pavillon totalise 527 m² et 7 à 8 mètres de hauteur, tout en longueur au long de la paroi rocheuse. Il est composé de huit volières (deux à l'extérieur et six à l'intérieur), représentant chacune un écosystème précis, souvent tropical. La végétation plantée dans chaque installation correspond rigoureusement à celle que l'on trouve dans le milieu d'origine évoqué, la plupart des collections provenant du jardin botanique praguois de Tabor Hill, d'une pépinière hollandaise et pour les plus gros sujet d'importation directe. D'après le curateur, le but est aussi de montrer qu'un perroquet ne vit pas qu'en forêt tropicale, et surtout que ces forêts, bien que menacées, ne sont pas toutes les mêmes à travers le Monde.

Le toit du pavillon, vitrée, peut s'ouvrir partiellement pour permettre aux oiseaux de profiter de l'air libre et des rayons du soleil. Il existe aussi un système de pluie artificielle pour les mois d'hiver.
36,5 millions de couronnes tchèques (un peu plus d'1 million d'euros) ont été nécessaires à la construction, dont 10 légués par Stanislav Rákos, grand éleveur d'oiseaux, décédé depuis... mais qui donna son nom au pavillon.

Le pavillon se dresse face à l'entrée principale. En arrivant par ce côté, on longe la première volière extérieure, représentant la Nouvelle-Zélande. On y trouve 4 kéas (Nestor notabilis), un couple de cassicans flûteurs (Gymnorhina tibicen hypoleuca) et un autre de tadornes de Paradis (Tadorna variegata). Beau décors rocheux installé à flanc de roche !
À l'intérieur, le couloir sombre n'est illuminé que par les volières sur la droite, et par quelques supports pédagogiques très réussis à gauche. Les deux premières volières sont très luxuriantes :
Philippines : 3 perruches de Luçon (Tanygnathus lucionensis), carpophages charlottes (Ducula carola), goulins gris (Sarcops calvus), brèves à capuchon (Pitia sordida) et éperonniers napoléons (Polyplectron napoleonis).
Nouvelle-Guinée, forêts de montagne : un couple de perroquets de Pesquet (Psittrichas fulgidus) et un autre de loris noirs (Chalcopsitta atra).
Au centre de l'édifice on traverse une grande salle, toujours luxuriante, où les oiseaux sont en contact direct. Cette volière évoque les forêts de basse-terre de Nouvelle-Guinée, avec 3 microglosses noirs (Probosciger aterrimus), des loris papous (Charmosyna papou), de rares psittacules de Salvadori (Psittaculirostris salvadorii), de tout aussi rares polochions casqués (Philemon buceroides), des gouras couronnés (Goura cristata), des gallicolombes à poitrine d’or (Gallicolumba rufigula), des colombines à front blanc (Henicophaps albifrons), des ptilopes superbes (Ptilinopus superbus), des pigeons-faisans nobles (Otidiphaps nobilis) et des sarcelles australasiennes (Anas gracilis).
Après cette salle, les écosystèmes sont sud-américains :
Jamaïque : amazones sasabés (Amazona collaria), colombes versicolores (Geotrygon versicolor), pigeons à cou rouge (Patagioenas squamosa) et canards des Bahamas (Anas bahamensis).
Pantanal : ara hyacinthes (Anodorhynchus hyacinthinus), amazones à joues bleues (Amazona brasiliensis) uniques en Europe, jacanas noirs (Jacana jacana), troupiales à tête rouge (Amblyramphus holosericeus) et tinamous tataupas (Crypturellus tataupa).
Caatinga (forêt épineuse du nord-est du Brésil) : deux couples d’aras de Lear (Anodorhynchus leari), principale fierté du lieu et paroares dominicains (Paroaria dominicana) .
Enfin à la sortie, on traverse une volière extérieure dédiée aux contreforts sud de la Cordillère des Andes, avec plusieurs espèces : conures de Patagonie, sous-espèce chilienne (Cyanoliseus patagonicus bloxami), conures mitrées (Psittacara mitrata), conures veuves (Myiopsitta monachus), vanneaux du Chili (Vanellus chilensis) et sarcelles tachetées (Anas flavirostris) .

L'ensemble recouvre l'ancienne allée des perroquets, datant des années 30, où de nombreuses espèces se partageaient des volières individuelles. Deux d'entre elles ont été symboliquement conservées, mais rénovées, à la suite de la volière andine. On y trouve deux espèces peu communes : un couple d'amazones tavouas (Amazona festiva) et trois conures à long bec (Enicognathus leptorhynchus).

Certains espèces accueillies par le parc ne sont toujours pas visibles. Le seront-elles un jour ? On l'espère vu la rareté : amazones vertes (Amazona agilis), conures magellaniques (Enicognathus ferrugineus), pssitacules à poitrine orange (Cyclopsitta gulielmitertii) ou pssitacules de Desmaret (Psittaculirostris desmarestii) !
De plus, le parc vient de recevoir deux mâles paradisiers de Raggi (Paradisaea raggiana).

Je n'ai pris aucune photo malheureusement, mais sur internet vous pouvez trouver quelques vues pour vous donner une idée générale (sources Idnes.cz, zoochat)

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Concernant enfin la zone dédiée à la Tasmanie, en face, les travaux avancent, on distingue déjà la forme des enclos des diables, dans un décor inspiré du cratère Darwin. Deux volières sont déjà sorties de terre, et certaines espèces déjà arrivées au parc, comme le talégalle de Latham (Alectura lathami).

Le 25 aout, un dorcopsis à raies blanches (Dorcopsis hageni) est né dans les coulisses du zoo, j'espère vraiment que cette espèce sera présentée, peut-être dans la serre indonésienne ?
Les chouettes pêcheuses sont présentées dans le secteur des rapaces, à côté des kétoupas malais, par contre je n'ai pas vu les gorals, et j'ai oublié de poser la question. Les chats de Geoffroy arrivés en 2019 ont pris place dans la fauverie, dans l'une des volières près des chats pêcheurs, panthères longibandes et autres...
Gavialis
 
Messages: 6
Enregistré le: Dimanche 05 Mai 2019 12:22

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Clemsy67 » Dimanche 06 Octobre 2019 11:18

Merci beaucoup Gavialis, je faisais justement des recherches hier sur ce nouveau pavillon !
Que penses-tu de la taille des volières intérieures ? Sur les photos que tu as déniché, les ouvertures sont assez limitées et on a du mal à se faire une idée.
https://wildphotographieclem.wixsite.com/wild
Clemsy67
 
Messages: 381
Enregistré le: Mercredi 26 Octobre 2011 16:17

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Therabu » Lundi 07 Octobre 2019 9:07



Une intéressante vidéo sous titrée pour visualiser la nouveauté brillamment décrite par Gavialis.
Therabu
 
Messages: 3174
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Clemsy67 » Lundi 07 Octobre 2019 9:31

Superbe la vidéo ! Merci therabu
Je suis même étonné qu'un bâtiment doté de technologies poussées et de décors riches n'ait coûté qu'1 million d'euros.
La vidéo mentionne aussi le fait que les aras de Lear ont été confisqués par la douane.
https://wildphotographieclem.wixsite.com/wild
Clemsy67
 
Messages: 381
Enregistré le: Mercredi 26 Octobre 2011 16:17

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Gavialis » Samedi 19 Octobre 2019 11:08

Bonjour,
Merci pour vos retours et pour la vidéo très intéressante !
Je n'ai pas été choqué par la taille des volières, plutôt profondes et surtout bénéficiant de toute la hauteur du bâtiment. Au risque de me répéter, la végétation est un véritable plus pour cette réalisation, ainsi que la qualité des supports pédagogiques (conservation des forêts tropicales, identifications des espèces, différences entre Hyacinthes et Lear...).

Et comme à Prague il y a des actualités tous les jours, j'ajoute que deux nouvelles espèces ont rejoint le parc en septembre : des fuligules austraux (Aythya australis) de Cologne et surtout deux mâles chats rubigineux (Prionailurus rubiginosus phillipsi) d'Ostrava, pas encore présentés au public.
Gavialis
 
Messages: 6
Enregistré le: Dimanche 05 Mai 2019 12:22

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Antoine » Mardi 19 Novembre 2019 10:48

Voici à quoi ressemble la nouvelle jungle de Friedrichsfelde

Image
Andreas Knieriem dans la salle tropicale de la maison Alfred Brehm au zoo. Après avoir monté des spots LED supplémentaires, les plantes ont suffisamment de lumière pour pousser.


Depuis le 2 mai 2018, les portes de la maison Alfred Brehm, âgée de 55 ans, sont fermées sur le site du Tierpark à Friedrichsfelde. La rénovation a pris un peu moins de deux ans - plus longtemps que prévu. Le journal B.Z. était maintenant autorisé à retourner dans l'endroit où bientôt les ours malais s'ébattront et où les tigres de Sumatra vont se faufiler.

"C’est toujours beaucoup de travail, mais nous voulons ouvrir à Pâques. Les Berlinois devraient ensuite retrouver leur Alfred Brehm" indique Andreas Knieriem (54 ans), directeur du Zoo et du Tierpark. Le monde de la jungle de l'Asie du Sud-Est commence bien avant l'entrée de la maison Alfred Brehm. "Ici n’était que béton avant. L'atmosphère de la cour d'école la plus pure. Nous avons essayé de nous détendre, "dit Knieriem.

Image
Ambiance de la cour d’école devant la maison d’Alfred Brehm. Knieriem : "Nous allons encore cacher la façade derrière beaucoup de verdure" (Photo: Günther)

Des milliers de plantes et d'arbustes ont été introduits dans la terre autour du bâtiment. Cages, grilles, clôtures - là où l'ordre de conservation le permettait, elles ont été effilochées et remplacées par des fenêtres panoramiques de trois centimètres, des filets en acier ou par des nœuds en bambou avec des cordes en chanvre.

Les ours malais sont les grands gagnants de la conversion

Les grands gagnants de la rénovation seront les ours malais. Knieriem : "Nous les hébergeons actuellement dans une petite installation de 180 mètres carrés près du château. Ni les animaux ni les visiteurs ne s'y sentent à l'aise. "Mais avec la réouverture, les ours malais peuvent non seulement profiter du paysage extérieur de 720 mètres carrés, mais aussi d'un espace intérieur conçu avec soin (300 mètres carrés) pour grimper, jouer et dormir.

Image
La future enceinte intérieure (300 mètres carrés) des ours malais est déjà plantée et presque terminée (Photo: Günther)

Cependant, le projet d'extension de l'enceinte intérieure des tigres de Sumatra, Willi, Oskar, Seri et Kiara, au-delà de l'escalier des visiteurs, a échoué. Knieriem: "Même là, la protection des monuments ne voulait pas adhérer." Apparemment, l'autorité aurait préféré voir si rien n'avait changé dans la construction de Heinz Graffunder. Mais, de nos jours, l’ancien architecte VEB de Berlin n’avait bien sûr aucune idée de l’élevage approprié.

Aujourd'hui, les zoologistes utilisent des techniques sophistiquées pour mettre les visiteurs et les animaux dans les meilleurs conditions possibles. Pour que les visiteurs puissent voir les léopards de Java le plus près possible et le plus souvent possible, les animaux reçoivent le chauffage par le sol directement sur la vitre de l'enceinte extérieure. "Ils aiment rester au chaud", dit Knieriem.

Image
Ils ressemblent à de petites plantules qui ont été placés autour de la paume. Mais il s’agit d’une sorte de clôture électrique, de sorte que les ours malais ne mangent pas immédiatement la grande plante (Photo: Günther)

Même dans les halls tropicaux

La salle tropicale de 1000 mètres carrés et de 16 mètres de haut progresse également. Il y a cinq ans, il avait déjà été rénové - pour 10 millions d'euro s! Mais au lieu des tropiques, le charme industriel l’emporte. À peine deux semaines après sa réouverture, le nouveau zoo et directeur du zoo de Berlin, Knieriem, a qualifié le bâtiment de "non actualisé".

Cela, dit-il, est toujours vrai aujourd'hui: "Mais nous en avons tiré le meilleur parti maintenant. Et si lentement, le paysage tropical à feuilles persistantes ose enfin envahir la structure en acier turquoise. Encore une fois, la protection des monuments avait insisté : reste turquoise !

Image
Ces mini-enceintes constituent également un bâtiment classé. En particulier, les tuiles ne doivent pas être enlevées. Bientôt des reptiles et des amphibiens y vivront (Photo: Günther)

Au lieu de 54 seulement 25 espèces

Aucun animal n'y habite encore. Mais vous pouvez presque voir les crocodiles rôder le long de la rivière. Ou les renards volants suspendus paresseusement à la cime des arbres.

Cependant, autant d'animaux que l'année dernière ne sont plus hébergés dans la maison Alfred Brehm. Au lieu de 54, seulement 25 espèces. Pour beaucoup de fans de zoo, une nuisance. La critique rebondit sur Knieriem: "Trop d'animaux dans un espace trop petit, ce n'est plus possible ici."

La rénovation coûte 8,3 millions d'euros. Les sculptures authentiques et les œuvres d'art réalisées en Indonésie sont déjà incluses. "C’est là que nous travaillons en étroite collaboration avec l’ambassade d’Indonésie", déclare Knieriem.

Qui emménage dans le nouveau logement?

Binturongs, ours malais, tigres de Sumatra, tigres d'Indochine, faux gavials, dendrolague de Goodfellow, panthères nébuleuses, chats d'oré d'Asie, léopards de Java, cobra du Bengale, cobra royales, fourmis, couscous des Célbèes et autres reptiles et amphibiens

Qui était Alfred Brehm ?

Un zoologiste et écrivain (décédé à l'âge de 55 ans) de Thuringe. Le père était un pasteur et ornithologue, avait une collection de 9 000 oiseaux soignés. Après l’école et l’enseignement, Brehm a accompagné des zoologues lors d’expéditions en Afrique et a obtenu son doctorat en zoologie chez lui.

En 1862, il devint le premier directeur du zoo de Hambourg, qui ouvrit un an plus tard. Au même moment, il publie son livre "Illustrirtes Thierleben" (La vie animale de Brehm). En 1869, l'aquarium de Berlin a été construit et ouvert selon ses idées Unter den Linden. Après d'autres séjours à l'étranger, il revint à Berlin en 1884, souffrant du paludisme et mourut la même année dans son lieu de naissance, Renthendorf.

Source : https://www.bz-berlin.de/berlin/lichten ... sfelde-aus
Antoine
 
Messages: 2410
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Re: Nouvelles de l'Est

Messagepar Antoine » Mardi 19 Novembre 2019 12:28

Le petit zoo de Chleby en République Tchèque, célèbre pour son élevage de doucs (deux nouvelles naissances sont attendues dans le groupe qui compte cinq individus), poursuit son développement avec la construction en ce moment d'un enclos vraisemblablement pour grands félins :

Image

Image

Image

Source : https://www.facebook.com/zoochleby/?hc_ ... _tn__=kC-R
Antoine
 
Messages: 2410
Enregistré le: Samedi 27 Janvier 2007 18:13
Localisation: POITIERS

Suivante

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement