Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en France.

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar okapi » Dimanche 18 Février 2018 10:56

Je n'ai pas vérifié, mais sans doute pas. Ce cirque a possédé, et possède encore, des animaux "stoïques" genre chameaux, lamas et chevaux, mais les éléphants, c'est plus complexe à gérer et avec le vent qui tourne, je pense que les derniers motivés vont privilégier des animaux engagés. Même Krone a réduit son troupeau: il est loin le temps où l'entreprise en alignait 15 dans l'écurie de Munich! Je crois que je n'en ai jamais vu davantage en même temps que lorsque Ringling réunissait ses deux troupeaux pour l'inter-saison en Floride: 34 bêtes sous la même tente!
okapi
 
Messages: 11586
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar abel » Dimanche 18 Février 2018 11:29

Maya fait particulièrement peine à voir, le fait que rien ne soit fait malgré son état physique et mental déplorable (nul besoin d'être vétérinaire pour le voir) est scandaleux. Il y a une pétition en ligne qui demande son placement en sanctuaire, et elle a déjà récolté plus de 115 000 signatures: https://www.mesopinions.com/petition/an ... maya/35958
Le problème, c'est aussi que les sanctuaires pour éléphants en Europe, à part Pairi Daiza un peu, il n'y en a pas pour le moment. Espérons que ce manque sera bientôt comblé par Elephant Haven.
abel
 
Messages: 3484
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar jehan » Dimanche 18 Février 2018 12:00

okapi a écrit:Les éléphants sont rarement la propriété des cirques, sauf en Allemagne ou en Suisse où la tradition en la matière a longtemps été vivace avec des troupeaux d'une vingtaine d'individus. Pinder et Alexis Gruss étaient un peu des exceptions: ceux qui travaillent chez Arlette Gruss appartiennent à une branche de la famille Togni. Le principe du sanctuaire est d'accueillir des éléphants de cirque, mais pas uniquement de France, donc il y a de la marge!
Cela dit, 350 000€ c'est bien pour lancer la machine et c'est surtout le signe qu'une Fondation privée y croit suffisamment pour contribuer bien au-delà du symbole, mais ce ne sera qu'une belle amorce si très vite d'autres fonds ne viennent pas abonder le projet. De l'argent public, ce sera forcément lié à une démarche politique, donc ce n'est probablement pas pour tout de suite. En la matière, Jehan, je serais curieux de savoir quels sont nos voisins européens qui allouent des fonds publics à des projets de ce type.


Excellente question! Pour le cas de la Belgique, je serais tenté de dire aucun car un ou deux éléphants (du cirque Alexandre Bouglione) étaient directement concernés au moment de l'interdiction et qu'il y avait la volonté d'un parc privé (Pairi Daiza) de les héberger.
En revanche, je sais qu'un petit refuge d'animaux sauvages (l'asbl l'arche, près de Bruxelles) a accueilli deux tigres de Bouglione qu'ils ne savaient pas garder et reçoivent, eux, des subsides de la Région wallonne.
jehan
 
Messages: 196
Enregistré le: Dimanche 26 Mars 2017 10:30

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar okapi » Dimanche 18 Février 2018 14:25

L'Arche fonctionne avec des dons, des cartes de membres, mais ne reçoit a priori aucun soutien pour l'accueil d'animaux exotiques. En revanche, des subsides pour les animaux indigènes sont accordés par la région wallonne qui intervient à hauteur de 70 % des frais d'entretien.
C'est un petit refuge et j'imagine mal un tel endroit recevoir des éléphants!
okapi
 
Messages: 11586
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar jehan » Dimanche 18 Février 2018 14:32

Oui, effectivement, c'était pour dresser un parallèle. Merci pour les informations complémentaires.
jehan
 
Messages: 196
Enregistré le: Dimanche 26 Mars 2017 10:30

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar abel » Mardi 27 Février 2018 19:21

Nouveau site pour Elephant Haven: https://www.elephanthaven.com/fr/home
abel
 
Messages: 3484
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar abel » Mercredi 16 Mai 2018 17:41

Une interview avec les porteurs du projet, avec des précisions:
http://www.animaux-online.com/article,l ... rance.html
abel
 
Messages: 3484
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar abel » Lundi 06 Août 2018 10:13

Eléphants : une belle retraite avant le cimetière

Les éléphants issus du monde du cirque auront bientôt leur sanctuaire : cet ambitieux projet porté par des passionnés des pachydermes se construit pas à pas dans le Limousin. Les curieux pourront le découvrir fin août.

Son nom ? Elephant Haven. Sa mission ? Offrir une belle retraite, de la paix et du repos à des éléphants qui ont été exploités toute leur vie par l’homme, notamment dans des cirques. «De telles maisons de retraite existent déjà en Asie, en Afrique et en Amérique. Mais notre projet est le premier du genre en Europe», explique Sofie Goetghebeur, cofondatrice de ce sanctuaire qui doit ouvrir ses portes d’ici quelques mois en Haute-Vienne, au sein du parc naturel régional du Périgord.

Aménagements titanesques
Selon Sofie Goetghebeur, plus d’une centaine de pachydermes vivent actuellement dans l’univers circassien à travers toute l’Europe. «Etant donné qu’un nombre croissant de pays interdisent les cirques détenant des animaux sauvages, comme la Belgique, l’Italie ou les Pays-Bas, il fallait créer d’urgence une structure permettant d’accueillir ces éléphants, ajoute-t-elle. Notre association se chargera donc de les récupérer, en précisant qu’il n’est pas question de les acheter aux cirques.»

Mais construire un refuge pour éléphants, ça coûte énormément. Pour réunir les fonds nécessaires à ce projet, Sofie Goetghebeur et son compagnon Tony Verhulst, tous deux Flamands ayant travaillé de nombreuses années au zoo d’Anvers, ont créé en 2014 l’association EHEES (Elephant Haven, European Elephant Sanctuary). Grâce à leurs propres économies, aux dons de particuliers et aux aides d’autres associations (comme la Fondation Brigitte Bardot), ils ont pu acquérir un terrain de 28 hectares dans le Limousin, près du village de Bussière-Galant, et se lancer dans de titanesques aménagements : terrassements, construction de clôtures et de bacs à sable, remise en état d’anciennes étables, installation du chauffage et de l’isolation…

«Vaste chantier»
L’avancement de ces travaux est régulièrement filmé et mis en ligne sur Twitter et YouTube. «Ce projet est suivi dans le monde entier, assure Sofie Goetghebeur. Une centaine de bénévoles, venus de France ou de Belgique, se relaient pour nous aider dans ce vaste chantier.»

A terme, Elephant Haven pourra offrir une retraite à dix éléphants, libres de s’ébattre dans le domaine, à l’abri du regard des hommes. Des soigneurs spécialistes des pachydermes seront présents sur place pour prendre soin d’eux. Difficile toutefois de dire précisément quand le sanctuaire sera prêt à accueillir ses premiers pensionnaires : «Tout dépend de l’avancement des travaux, de l’obtention des permis de construire nécessaire pour certains bâtiments, mais aussi des dons et donc de l’état de nos finances», détaille la cofondatrice.


Source http://www.liberation.fr/france/2018/08 ... 1533476493
abel
 
Messages: 3484
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar okapi » Mardi 07 Août 2018 10:26

Il faut vraiment espérer qu'il y aura une mobilisation internationale pour soutenir dans la durée ce projet de sanctuaire parce que je pense que le quotidien risque à terme d'être rude... Il y a toujours des moyens de trouver des fonds pour bâtir, la preuve, mais lorsqu'il s'agit de trouver des partenaires pour assurer le fonctionnement sur des années, voire des décennies, c'est une autre histoire...
okapi
 
Messages: 11586
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar Philippe » Samedi 30 Mars 2019 15:37

Le refuge Elephant Haven prend forme à Bussière-Galant

L’étable est désormais presque terminée et la clôture est en train d’être installée. Une avancée à grands pas pour la maison de retraite pour éléphants.


« La semaine dernière, nous avions une quinzaine de bénévoles présents pour nous aider », se réjouit Sofie Goetghebeur. Originaire de Belgique, elle est, avec Tony Verhulst, à l’origine de ce projet unique en France : accueillir des pachydermes, de cirques ou de zoo, pour leur permettre de finir leurs jours dans un endroit calme et serein, qui leur est dédié. Si le chantier est entamé depuis de nombreux mois, ce dernier avance, petit à petit et l’endroit commence à prendre forme.

L’étable presque terminée

La construction de ce bâtiment aux proportions impressionnantes a démarré le 23 avril 2018. Trois éléphants pourront y être accueillis, pour s’abriter ou s’isoler s’ils en ont envie. « Chaque espace comporte un sol en béton et un bac de sable. Les pensionnaires pourront choisir ce qu’ils préfèrent. Les box resteront ouverts, pour laisser les animaux en totale liberté », poursuit Tony Verhulst.

La structure intérieure est terminée, il ne reste qu’à fermer l’étable. « Nous avons essayé d’être le plus écologiques possible. Pour l’isolation nous avons opté pour des planches en bois à l’extérieur, puis de la laine de bois et de nouveau des planches. Il y aura beaucoup de fenêtres également, pour que les éléphants aient la lumière naturelle. C’est mieux pour leur santé et cela permet de capter la chaleur du soleil. »

En plus des trois boxes, un local technique est créé pour permettre aux soigneurs de préparer la nourriture des pensionnaires.

Une clôture impressionnante


En même temps que l’étable, l’équipe est en train de réaliser la clôture du terrain. Aspect non négligeable, étant donné le gabarie des animaux. « Nous avons déjà planté plus de 150 poteaux, développe Sofie Goetghebeur. Il en reste une quarantaine. Après, il faudra installer les câbles et les portes. »
Pour les poteaux, il s’agit d’anciens pylônes, donnés par le syndicat énergie Haute-Vienne. Les câbles, eux, proviennent de grues et ont été donnés par une entreprise belge.

« Dans un premier temps nous allons créer deux enclos, un grand et un petit. Ils seront connectés par des portes, mais cela permettra aux éléphants d’être séparés au début si cela est nécessaire. »

Pas d’éléphant tout de suite

A l’intérieur de ces espaces des poteaux entourent également des arbres. « Pour l’instant ce n’est pas beaucoup ombragé, nous préférons anticiper pour que les futurs éléphants ne détruisent pas ces coins d’ombre. » Un bassin de boue est également en création, pour permettre aux animaux d’avoir un environnement le plus adéquat possible. Mais si les travaux avancent, Sofie Goetghebeur et Tony Verhulst ne veulent plus se prononcer sur la date d’arrivée des futurs pachydermes. « Nous espérons le plus vite possible. »

En attendant les semaines de travaux s’enchaînent et deux jours d’information sont prévus samedi 1er et dimanche 2 juin 2019.

Image
La structure extérieure de l’étable est en cour de construction, et l’intérieur est déjà terminé.
Source : Le Populaire.
Philippe
 
Messages: 10648
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Re: Un sanctuaire pour éléphants de 50 sera construit en Fra

Messagepar Philippe » Samedi 25 Mai 2019 10:16

Elephant Haven, le premier sanctuaire pour éléphants d'Europe s'ouvre aux visiteurs dans le Limousin

Samedi 1er et dimanche 2 juin prochains, Elephant Haven, le sanctuaire pour éléphants actuellement en construction à Bussière-Galant dans le Limousin organise de nouvelles portes ouvertes. L'occasion de rencontrer ses fondateurs et d'observer l'avancement des travaux qui ont progressé à vitesse grand V ces derniers mois.

C'est un rêve qui devient peu à peu réalité. Celui de deux soigneurs animaliers belges, Tony Verhulst et Sofie Goetghebeur. Il y a trois ans, ce couple a jeté son dévolu sur la France pour mener un projet pas comme les autres : construire le premier sanctuaire pour éléphants d'Europe. Une structure capable d'accueillir de vieux éléphants de cirque ou de zoos afin de leur offrir une retraite paisible.

Après de longues recherches, Tony et Sofie ont finalement posé leurs valises dans une petite commune du Limousin, à Bussière-Galant, à une quarantaine de kilomètres de Limoges. C'est là qu'ils ont trouvé le lieu parfait pour concrétiser leur projet : une ancienne ferme équestre installée sur un terrain de 28 hectares cerné par la végétation.

Restait encore à transformer les installations pour leur permettre d'accueillir des éléphants et mener les démarches pour obtenir les autorisations nécessaires... Aujourd'hui, trois ans plus tard, les permis sont en poche et les travaux avancent à vitesse grand V à Bussière-Galant. Les 1er et 2 juin prochains, le sanctuaire Elephant Haven ouvrira même exceptionnellement ses portes aux visiteurs.

Au programme de ses portes ouvertes : une rencontre avec les fondateurs et des visites guidées pour découvrir l'avancement des travaux et les derniers développements du projet.

Un havre de paix de quatre hectares

L'an passé, à la fin août, le sanctuaire avait déjà ouvert ses portes aux curieux. Ils avaient alors pu constater que le premier enclos des éléphants avait commencé à prendre forme. Grâce au soutien de plusieurs organisations dont la Fondation Brigitte Bardot et World Animal Protection (WAP), six box entourés de barreaux en métal avaient pu être installés dans l'étable qui ne comprenait auparavant qu'un toit.

Depuis, des murs ont été dressés, des fenêtres sont en passe d'être installées et le toit a été entièrement changé. Mais des travaux restent encore à mener notamment pour isoler et fermer l'enclos et y installer un système de chauffage pour ses futurs pensionnaires. Cet abri intérieur pourra accueillir deux à trois éléphants et permettra aux soigneurs de prendre soin d'eux en respectant le principe du "contact protégé".

Grâce aux structures modulables, les pachydermes pourront choisir le box qu'ils préfèrent, avec un sol en béton ou un bac de sable, et pourront rester côte à côte ou s'isoler s'ils ne s'entendent pas. En dehors, c'est un terrain bien plus grand qui s'offrira à eux : une étendue de quatre hectares où ils pourront profiter en toute liberté du soleil, de la végétation et d'un bassin de boue.

Les travaux ne se résument pas à l'étable des éléphants. Parmi les autres projets en cours figurent aussi la clôture d'enceinte, le potager, une chambre froide pour stocker la nourriture des éléphants ainsi qu'un bâtiment réservé aux soigneurs. Mais Tony et Sofie ne sont pas seules dans leurs tâches puisqu'outre les ONG, ils sont épaulés sur le terrain par de nombreux volontaires dont ceux de l'association MakiGo.

Une arrivée très attendue


Des éléphants dans le Limousin, le projet peut faire sourire voire paraitre insensé. Si Tony et Sofie ont choisi cette région, ce n'est pourtant pas par hasard. Le Limousin offre une végétation abondante, une météo idéale, un accès facile à de la nourriture et un lieu paisible. Par ailleurs, le sanctuaire vise à accueillir des éléphants captifs déjà habitués au climat européen.

Si la question est récurrente, on ignore pour le moment quand arriveront les premiers éléphants. " Nous espérons le plus vite possible ", confient les deux soigneurs mais les travaux principaux doivent d'abord être terminés afin d'offrir les meilleurs conditions aux futurs pensionnaires du sanctuaire. De même, on ignore qui seront et d'où proviendront les premiers éléphants.

Plus d'une centaine de pachydermes sont répertoriés dans des cirques à travers le continent, d'après les estimations. Mais il est également possible que les éléphants proviennent de zoos européens. Une fois les premiers pensionnaires accueillis, les fondateurs d'Elephant Haven ne comptent toutefois pas en rester là puisque le premier enclos ne constitue que la première phase du projet.

A terme, le sanctuaire pourrait compter trois enclos pour abriter jusqu'à dix éléphants. Le projet prévoit également un aménagement pour pouvoir accueillir du public et mettre en place des programmes éducatifs sur la faune et la flore, tout en préservant la tranquillité de ses pachydermes retraités.

Image
Source : Geo.
Philippe
 
Messages: 10648
Enregistré le: Lundi 29 Août 2005 16:06

Précédente

Retourner vers Actualités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Tigre en mouvement