Calviac 2019

Nouvelles installations, arrivées et transferts d'animaux, événements...

Calviac 2019

Messagepar zoovenirs » Dimanche 11 Août 2019 16:42

https://france3-regions.francetvinfo.fr ... uYdDdmeydM

Les antilopes sitatungas sont de sortie.
Image

L'enclos spécialement construit pour l'hippopotame Lani.
Image

https://www.youtube.com/watch?v=7AyljIqiqMM&t=33s
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1183
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Calviac 2019

Messagepar Antoine6259 » Dimanche 11 Août 2019 16:53

Les antilopes et les hippopotames sont amenés à cohabiter ?
Antoine6259
 
Messages: 5377
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Calviac 2019

Messagepar abel » Dimanche 11 Août 2019 17:16

C'est en effet ce qui est indiqué par Emmanuel Mouton à la fin du reportage.
Merci Zoovenirs pour ces premières images !
abel
 
Messages: 3543
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Calviac 2019

Messagepar okapi » Dimanche 11 Août 2019 17:21

Merci Zoovenirs!
Bon, ça va probablement pousser sur cette zone très pelée, mais c'est un peu dommage d'avoir artificialisé à ce point le bassin, non? Il n'y avait pas moyen de réaliser quelque chose de plus naturel, de mieux intégré au site que cette cuvette cimentée?
Aurais-tu une photo du bâtiment?
okapi
 
Messages: 11868
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Calviac 2019

Messagepar raphaël » Lundi 26 Août 2019 10:55

Le 11 Août dernier, bénéficiant de mon weekend de repos, je suis parti re-visiter la Réserve Zoologique de Calviac, pour découvrir cette nouvelle zone africaine le jour même de son ouverture au public.

Avant cela, il convient de profiter de toute la Réserve, puisque l'extension se situe en toute fin de visite. Malgré la chaleur et l'affluence estivale, je me suis rappelé en quoi Calviac me plaisait tant. Outre son engagement conservatoire, c'est tout de même l'ambiance unique qui se dégage de cette colline boisée, en pleine nature, très vierge d'aménagements humains, qui fait tout le charme des lieux. Peu de parcs zoologiques ont la chance d'avoir un tel emplacement.

Après l'entrée, la combe européenne avec l'enclos des visons d'Europe, globalement invisibles à part en fin de journée :

Image

Le territoire des lémurs à ventre roux et makis varis, qui accueillent depuis cet été des varis roux venus du Lunaret :

Image

Image

Les jeunes lémurs couronnés de ce printemps font encore le spectacle avec leurs sautillements incessants :

Image

Leur volière pénétrable vue de dehors, le filet est quasiment invisible dans la végétation :

Image

Bébé hapalémur du Lac Alaotra né ce printemps :

Image

Ambiance de visite :

Image

Territoire de la cabane perchée, où cohabitent tamarins lions dorés et tamarins empereurs :

Image

A propos de cet enclos, la Réserve est en train de changer le style de ses panneaux pédagogiques : voici un ancien pour les tamarins lions.

Image

Et un nouveau pour les tamarins empereurs :

Image

La maison des saïmiris :

Image

L'intérieur de la volière pénétrable des gouras :

Image

Et à la sortie de la zone australienne, un petit panneau nous indique un nouveau chemin. Il est temps d'aller découvrir la nouvelle zone !

Image
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6913
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Calviac 2019

Messagepar raphaël » Lundi 26 Août 2019 11:30

La nouvelle zone africaine de la Réserve Zoologique de Calviac se situe sur une parcelle de 5000 m², propriété du parc depuis sa création mais jusqu'à présent non utilisée car située un peu à l'écart.
Le fait d'y ouvrir une nouvelle zone géographique, complétement distincte des autres, se légitime donc tout à fait (pour répondre à une question d'okapi) par son isolement géographique. Y poursuivre la zone australienne par exemple, ou y étendre la zone européenne aurait rendu bizarrement puisque les secteurs sont assez déconnectés.

D'ailleurs, pour rejoindre cette partie africaine, il faut longer le fameux "potager d'Albert", le jardin du voisin de la Réserve, qui nous laisse ainsi profiter de l'ambiance bucolique de ce potager à l'ancienne sur les terrasses. On y voit pousser les tomates et les poires, ça sent bon les herbes aromatiques... Une vraie plus value à la visite !
Il manque à mon avis quelques panneaux, c'est l'occasion idéale pour mettre en valeur le travail fait ici et présenter les façons d'avoir un jardin sobre en énergie et respectueux de l'environnement (récupération des eaux de pluie, zéro pesticide, etc).

Image

Image

Image

Le panneau d'entrée de zone est sobre, sans pictogrammes contrairement aux autres. Il faut encore marcher un peu avant d'accéder au double portail, sas d'entrée pour cette nouvelle zone.

Image

Une fois passé le sas, nous nous retrouvons sur le territoire africain.
La maison des hippopotames pygmées est visible depuis un auvent, derrière deux vitres. C'est là qu'était Lani, première femelle arrivée du CERZA, à mon passage mais le Facebook de la Réserve montre qu'elle profite désormais de ses enclos extérieurs.

Image

Image

En face, on découvre une palissade en croûte de pin qui sert à cacher la maison et l'enclos d'isolement des sitatungas. En effet, les antilopes, uniquement des femelles, sont en liberté sur toute la zone. En fait, nous nous situons en tant que visiteur dans un grand enclos d'immersion à sitatungas, qui inclue lui-même en son intérieur le territoire des hippopotames. Les guibs peuvent donc passer côté hippos, mais l'inverse n'est pas possible.
Il y a notamment dans cette zone une ruine de pierres, d'une ancienne bergerie. C'est le territoire favori des antilopes !

Image

Image

Image

Les allées sont plus larges que dans le reste de la Réserve, cette zone ressemble à une place où s'arrêter pour observer. Le chemin monte légèrement pour longer l'enclos principal des hippopotames pygmées, avec un bassin faisant séparation entre le visiteur et l'animal. De là, on peut voir au loin la ruine et les antilopes qui s'aventurent un peu plus près des visiteurs.

Image

Image

Image

Il est alors temps de rebrousser chemin via le potager d'Albert et retourner au niveau de l'entrée-boutique.

Voici donc un retour de cette extension "Afrique occidentale" à son premier jour d'ouverture. Pour qui connaît la Réserve, elle représente une impressionnante nouveauté. Rien que le chemin, par le potager, apporte un plus à la visite et le total de la zone rajoute bien un quart d'heure de temps sur le parc. Malgré la discrétion des guibs et la présence de l'hippo en intérieur, on sent le potentiel de la zone et l'attrait du public, enfants comme parents, émerveillés devant ce petit hippopotame modèle réduit et ces jolies antilopes à l'allure de Bambi. Je crois que la Réserve a fait un excellent choix liant l'attractivité du grand public et la pertinence conservatoire. Certes, le guib d'eau n'est pas menacé mais l'hippopotame pygmée l'est grandement. Ces deux espèces tranchent complétement avec le reste de la population zoologique calviacoise, plutôt tournée vers les petits primates et petits carnivores.

Tout paraît encore très neuf, mais la végétation va reprendre possession des lieux, le bois va se colorer au contact des éléments. Cela m'a vraiment fait penser aux extensions de Doué juste à l'ouverture, et les évolutions qui y apparaissent année après année. Le bien-être animal est respecté, les enclos sont vastes et sauvages. C'est l'an 1 de cette zone, mais il est également prévu de l'enrichir zoologiquement à terme avec un peu plus d'espèces (les paris sont ouverts ! :wink: ). Il y manque encore à mon goût un peu de pédagogie originale pour que le public reste un peu sur place, des panneaux questions-réponses à soulever par exemple, un comparatif hippo nain-hippo amphibie, une infographie sur les forêts tropicales africaines... Il y a de quoi faire !

En tous les cas, la fréquentation aoûtienne était très bonne à Calviac !
Mais je crois que d'autres jeunes membres du forum y étaient passés avant moi, j'espère qu'ils prendront le temps de nous faire un petit retour.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6913
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Calviac 2019

Messagepar abel » Lundi 26 Août 2019 18:02

Merci Raphaël ! Tout d'abord, deux petites questions: peux-tu confirmer qu'il y a bien deux enclos pour les hippopotames pygmées ? Et quel est le moyen qui permet aux guibs d'eau d'avoir accès à l'espace de l'hippopotame pygmée, sans que ce dernier n'ait accès au reste de la zone ?
Sinon, il est évidemment difficile de se faire une idée précise d'une zone entière à partir de photos, mais l'ambiance générale a l'air plutôt sympa, et les installations de bonne qualité pour les animaux. Le nouveau chemin d'accès mériterait sans aucun doute une pédagogie abondante autour de l'agroécologie, l'agriculture zéro pesticides, et l'importance de la biodiversité pour notre sécurité alimentaire. La végétation va pousser, ce qui ne pourra qu'améliorer la zone, dont le sol a l'air un peu dénudé par endroits, d'après tes photos. L'idée d'intégrer une ancienne ruine à la zone est très bonne, je trouve. Peut-être qu'ajouter des bancs et des dispositifs pédagogiques inviteraient les visiteurs à rester plus longuement dans cette zone ?
Et j'espère également que les membres du forum qui étaient à Calviac cet été pour la première fois nous partageront également leurs photos et impressions :wink: !
abel
 
Messages: 3543
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Calviac 2019

Messagepar raphaël » Lundi 26 Août 2019 18:30

Pour le moment, il y a un pré parc et un grand enclos pour l'hippo nain.
Le grand enclos sera séparable en deux en son milieu, on voit sur les images un gros tas de bois, c'est ça qui fera office de séparation en réorganisant un peu au moment voulu.
Car l'hippo nain n'est ni grimpeur ni sauteur et il n'y a pas besoin de très haut pour le maintenir, ce qui explique aussi pourquoi les sitatungas peuvent passer chez les hippos et pas l'inverse, la capacité de saut chez une antilope est bien meilleure !
Il y a deux bancs dans la zone mais du matériel pédagogique serait en effet un gros plus. Cela viendra je pense ! Vu l'éloignement avec le reste de la Réserve, l'ajout de toilettes sèches sera aussi inévitable à mon avis.
Les animaux des zoos sont les ambassadeurs de leurs cousins sauvages. (Pierre Gay)
raphaël
 
Messages: 6913
Enregistré le: Mercredi 10 Août 2005 15:24
Localisation: gironde

Re: Calviac 2019

Messagepar abel » Lundi 26 Août 2019 18:37

Merci pour les précisions !
abel
 
Messages: 3543
Enregistré le: Lundi 02 Novembre 2015 18:47
Localisation: Tours/Rennes

Re: Calviac 2019

Messagepar okapi » Mardi 27 Août 2019 7:57

Merci Raphaël! On voit bien que l'essentiel est là: une extension qui allonge le temps de parcours et qui va s'enrichir progressivement, de beaux espaces à la fois ouverts et boisés, un chemin de visite inédit et des espèces qui tranchent effectivement sur celles présentées à ce jour.
Je sais bien que c'est toujours une question de moyens, mais je trouve dommage de ne pas avoir mieux intégré cette cabane qui va certes se patiner avec le temps, mais qui reste un édifice sans style ni esprit. Je trouve qu'il aurait été intéressant de profiter des vestiges la bergerie en ruine pour y installer cette maison de nuit, en faire un élément architectural fort, à la fois contemporain et plus proche des constructions locales que cette étrange cube de bois, fonctionnel j'en suis sûr, mais que je trouve, c'est mon avis strictement personnel, très moche. L'artificialité des bassins est une autre histoire, mais là aussi j'imagine que c'est une question de moyens.
Tu mentionnes une bonne fréquentation en août, as-tu une idée des chiffres à ce jour, alors que la saison estivale va bientôt s'achever?
okapi
 
Messages: 11868
Enregistré le: Lundi 02 Juin 2008 19:02

Re: Calviac 2019

Messagepar guirosama » Mardi 27 Août 2019 9:38

C'est très sympa comme ambiance (je n'avais pas reçu la nouvelle de compte-rendu à l'époque, d'où mes questions nulles d'un autre post !). Cela lève beaucoup de nos questionnements sur l'enclos intérieur par exemple. L'idée de laisser les sitatungas en accès libre est bien original en tout cas, il manque à mon sens une espèce d'oiseau en liberté, style grue ou calao terrestre pour renforcer cette mar(qu)e africaine.
Et sans doute, comme vous l'avez relevé, des panneaux qui viendront.
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 984
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Calviac 2019

Messagepar Therabu » Mardi 27 Août 2019 16:26

Le problème des oiseaux, même les calaos et les grues, c'est que ça vole et cela implique de couvrir d'une volière, bien trop couteux pour Calviac si cela doit se faire sur la superficie entière de la zone.
Therabu
 
Messages: 3200
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Calviac 2019

Messagepar guirosama » Mercredi 28 Août 2019 8:05

Therabu a écrit:Le problème des oiseaux, même les calaos et les grues, c'est que ça vole et cela implique de couvrir d'une volière, bien trop couteux pour Calviac si cela doit se faire sur la superficie entière de la zone.


Il y a bien un filet invisible ou presque pour les lémuriens, si j'ai bien compris, donc ça doit être possible.
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 984
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Calviac 2019

Messagepar Therabu » Mercredi 28 Août 2019 8:56

C'est possible de construire une volière en effet, et les espèces intéressantes ne manquent pas. Par contre, couvrir en entier le territoire africain d'un filet pour compléter le territoire d'immersion avec des oiseaux n'est clairement pas dans le budget de Calviac pour le moment.

Pour les espèces intéressantes à héberger, j'aimerais y voir évidemment des cercopithèques de Roloway (pas forcément sur une île), des mangoustes brunes pourraient apporter de l'animation mais ne sont pas menacées (encore qu'elles peuvent servir à évoquer la mangouste du Liberia Liberiictis kuhni).
En oiseau, les grues couronnées et vautours moines peuvent être intéressants mais ne proviennent pas réellement de la forêt tropicale. Le candidat idéal selon moi est le gris de Timneh, classé en danger mais cela implique d'avoir un filet métallique.
Les pintades de Pucheran (Guttera pucherani) peuvent constituer des candidats également (tout en évoquant la pintade à poitrine blanche, une espèce endémique classée vulnérable).
La vraie plus-value serait à mon avis l'accueil de reptiles dans un vivarium destiné à des crocodiles nains (vulnérable avec projets de réintroduction) ou à de jeunes faux-gavials d'Afrique de l'Ouest (en danger critique d'extinction), accompagnés de tortues aquatiques. Maintenant l'accueil d'animaux à sang-froid est différent de l'actuelle collection, principalement composé de mammifères et nécessiterait l'ajout d'un autre bâtiment, ce qui n'est pas dans le sforces de Calviac.
Therabu
 
Messages: 3200
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Calviac 2019

Messagepar guirosama » Mercredi 28 Août 2019 9:53

Les pintades c'est une bonne idée ; quand elles sont en groupes c'est assez plaisant à observer ( et ça vole pas trop - non j'déconne)
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 984
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Suivante

Retourner vers Nouveautés

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : zoonia et 3 invités

Tigre en mouvement