Cohabitations possibles en savane africaine

Observations, interrogations, raretés... De multiples échanges peuvent y être abordés !

Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar Delfyn » Mardi 31 Août 2021 13:05

Bonjour à tou.te.s !

Je suis soigneuse bénévole en centre de soins à la faune sauvage locale, et parallèlement je suis des cours en soigneur parc zoologique. Même si je suis beaucoup plus intéressée par la faune sauvage locale, j'ai souhaité suivre ces cours car beaucoup d'informations sont pertinentes pour moi.

Je suis amenée à réaliser un devoir projet sur la gestion des animaux sauvages en captivité dans le secteur savane africaine, et plus particulièrement des ongulés. Je dois donc imaginer les différents enclos afin de pouvoir aborder les thèmes des maladies, de l'alimentation et de la contention.

J'ai déjà imaginé un enclos regroupant des Autruches, dromadaires, girafe, okapi et zèbres.

Un autre enclos regrouperait toutes sortes d'antilopes, mais le choix est très difficile parmis la quinzaine d'espèces que j'ai sélectionnées, car elles sont toutes plus belles les unes que les autres (donc très attractive pour le public) et je ne sais pas trop si elles peuvent toutes vivrent ensemble ou s'il peut exister des rivalités entre elles. Je pars bien sûr du principe que leur enclos est immense, ce qui compliquera le suivi des animaux et les contentions.

Mais mon plus gros problème concerne les éléphants, rhinoceros et hippopotames, car il me semble dangereux de les associer à d'autres espèces. J'envisage donc un enclos pour chacune de ces 3 espèces. Savez-vous si, à part l'éléphants, les 2 autres tolèreraient la présence d'espèces plus petites ?

Enfin, je souhaitais intégrer des buffles, gnous et phacochères (j'ai une grande affection pour ces derniers), mais je sais pas trop si je peux regrouper ces 3 espèces ou si je peux les intégrer au groupe d'antilopes sans risque.

Désolée pour ce message très long. Même si je ne prévois pas de travailler dans un zoo, j'aimerais mener ce devoir le plus sérieusement possible et apprendre correctement sur ces espèces en captivité.

Merci pour vos réponses !
Delfyn
 
Messages: 4
Enregistré le: Mardi 31 Août 2021 12:37

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar GPN » Mardi 31 Août 2021 15:30

Les éléphants peuvent être en cohabitation avec plusieurs espèces et tout peut être tenté ! Cela dépend énormément du caractère des individus et de leur passif également.

Voici quelques exemples à succès de cohabitation pour les éléphants :
AFRIQUE :
Hamadryas (Beeks Bergen)
Girafes (plus d'actualité mais fut le cas par le passé) (Boras)
Zèbres es plaines (Boras)
Élans du Cap (Boras)
Autruches (Boras)
Blesboks (Boras)
Pintades de Numidie (Boras)
Buffles du Cap (Boras)
Phacochères (Peaugres et Thoiry)
Potamochères (Rhenen)

Pour ma part je pense que des cohabitations peuvent se faire également avec des sitatungas et autres antilopes, des oiseaux dans une volière géante (englobant un enclos pour mâle ?), petits félins africains, divers primates.

ÉLÉPHANTS D'ASIE :
Cerfs axis et macaques crabiers (Dierenrijk)
Cervicapres (Dublin, Touroparc, Zurich...)
Batengs ou Gaurs je ne sais plus dans un zoo Italien

Là aussi je suis certain que cela pourrait marcher avec des gibbon (île accessible aux éléphants ?), d'autres primates, des oiseaux en volière géante.
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 1119
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar Delfyn » Mercredi 01 Septembre 2021 13:52

Bonjour GPN et merci pour votre réponse.

Je n'imaginais qu'il était possible de faire vivre autant d'espèces différentes en captivité. Cela doit augmenter les risques de blessures car pas de fuite posible. Comment font les soigneurs pour rentrer chaque espèce dans sa loge le soir ? Et lors d'une contention d'urgence, cela doit stresser toutes les espèces présentes dans l'enclos, non ?
Delfyn
 
Messages: 4
Enregistré le: Mardi 31 Août 2021 12:37

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar snockot » Mercredi 01 Septembre 2021 14:31

Les rhinocéros blancs sont souvent en cohabitation avec d'autres espèces dans les parcs : girafes, zèbres, gnous, antilopes diverses, watusis, autruches...

Pour les rhinocéros noirs il me semble qu'ils sont plus rarement en cohabitation, mais à Doué notamment ils cohabitent avec des gazelles de mhorr.
snockot
 
Messages: 905
Enregistré le: Dimanche 17 Janvier 2016 13:21

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar Delfyn » Mercredi 01 Septembre 2021 15:06

Merci Snockot !
Delfyn
 
Messages: 4
Enregistré le: Mardi 31 Août 2021 12:37

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar furylion » Mercredi 01 Septembre 2021 18:02

snockot a écrit:Les rhinocéros blancs sont souvent en cohabitation avec d'autres espèces dans les parcs : girafes, zèbres, gnous, antilopes diverses, watusis, autruches...

Pour les rhinocéros noirs il me semble qu'ils sont plus rarement en cohabitation, mais à Doué notamment ils cohabitent avec des gazelles de mhorr.

Et des Pintades de Numidie (même si c'est peut-être anecdotique).
Avatar de l’utilisateur
furylion
 
Messages: 821
Enregistré le: Lundi 26 Septembre 2016 7:50
Localisation: Paris

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar GPN » Mercredi 01 Septembre 2021 19:40

Delfyn a écrit:Bonjour GPN et merci pour votre réponse.

Je n'imaginais qu'il était possible de faire vivre autant d'espèces différentes en captivité. Cela doit augmenter les risques de blessures car pas de fuite posible. Comment font les soigneurs pour rentrer chaque espèce dans sa loge le soir ? Et lors d'une contention d'urgence, cela doit stresser toutes les espèces présentes dans l'enclos, non ?


Les éléphants sont sortis en dernier et rentrés en premier à Boras. Pas tant de blessures que cela à déplorer sinon ça ne se ferait plus. L'enclos fait un peu plus de 2ha là bas, avec des colines, des rochers, des troncs... Pour avoir vu le fonctionnement, c'est juste une routine à avoir. Ce à quoi il faut penser ce sont plus les portails, mangeoires et accès des animaux qui doivent êtres "elephant proof".

Pour les phacochères, c'est assez simple, à Peaugres comme Thoiry, les animaux ont accès à des espaces de retraits protégés par des fils électriques (fossés à Peaugres et îlots de végétation à Thoiry). Les espaces de nuit sont accessibles par des trappes basses à travers d'épais murs ou barrières. Ces animaux sont assez rapides pour échapper aux éléphants dont tout se passe bien.

SI les enclos sont grands avec soit des espaces de retrait protégés soit des barrières visuelles (bosquets, colines, rochers...), il faut se dire que presque tout est possible tant qu'il n'y a pas de relation proies prédateur et que tout le monde peu manger, boire et dormir à souhait :)
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 1119
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar Delfyn » Jeudi 02 Septembre 2021 12:50

"elephants proof" ! :lol: :lol: :lol: Merci pour ces précisions, c'est passionnant !
Delfyn
 
Messages: 4
Enregistré le: Mardi 31 Août 2021 12:37

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar guirosama » Jeudi 02 Septembre 2021 12:56

Ce sujet me permet de poser une question : pourquoi on n'associe pas de reptiles tels des varans ou, plus facile, des tortues dans des enclos avec les hippos, rhinos ou éléphants ? Et même pourquoi pas des croco ?
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 1202
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar david » Jeudi 02 Septembre 2021 13:22

guirosama a écrit:Ce sujet me permet de poser une question : pourquoi on n'associe pas de reptiles tels des varans ou, plus facile, des tortues dans des enclos avec les hippos, rhinos ou éléphants ? Et même pourquoi pas des croco ?


J'imagine que l'étanchéité de l'enclos pour maintenir des reptiles peut se révéler un peu compliqué....
Il doit y avoir un risque de se faire "écraser" par ces mastodontes, s'ils ne sont pas assez vifs.
david
 
Messages: 590
Enregistré le: Mercredi 03 Août 2005 16:19
Localisation: TOURS

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar GPN » Jeudi 02 Septembre 2021 19:06

Ah bah oui les tortues éléphants je ne m'y risquerai pas, ça grimpe ces grosses bêtes. Et puis les reptiles ne sont pas des proies en général et pour la plupart, ils stressent vite et cela altèrent leur santé à moyen voir long terme...
Avatar de l’utilisateur
GPN
 
Messages: 1119
Enregistré le: Samedi 01 Juillet 2017 19:04

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar guirosama » Jeudi 02 Septembre 2021 22:55

Ok, merci pour vos réponses. Je me doutais bien que les éléphants voulaient shooter dans les tortues !
Mais sans compter les grosses bêtes, dans une plaine africaine avec des antilopes et girafes, pourquoi on voit pas des grosses tortues ?
Avatar de l’utilisateur
guirosama
 
Messages: 1202
Enregistré le: Mardi 10 Mars 2015 9:22

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar buffledo » Jeudi 02 Septembre 2021 23:56

La peur du vol et le climat doivent jouer en Europe.
buffledo
 
Messages: 111
Enregistré le: Samedi 26 Novembre 2011 21:08
Localisation: marseille

Re: Cohabitations possibles en savane africaine

Messagepar candlemass » Vendredi 03 Septembre 2021 0:25

Lors de ma visite au zoo de Barcelone en 2018 (compte rendu : viewtopic.php?f=4&t=14808) j'ai observé une cohabitation tortue sillonnée/impala à front noir et tortue sillonnée/gazelle dorcas/girafe.
candlemass
 
Messages: 1083
Enregistré le: Dimanche 25 Février 2018 11:09


Retourner vers La faune en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tigre en mouvement