Zoo du bois d’Attilly

Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Mardi 07 Mars 2023 10:48

Voici quelques photographies que j’ai pu faire au zoo du bois d’Attilly ces dernières semaines lors de trois visites rapprochées. Cet « album » sera accompagné de remarques sur l’évolution des présentations et des collections que j’ai pu constater par rapport aux années précédentes.

Sept pélicans blancs (Pelecanus onocrotalus) sont présentés dans le canal qui entoure l’île du gibbon à favoris blancs du Nord.

Les deux mâles girafes de Rothschild (ancienne sous-espèce désormais intégrée à la girafe de Nubie Giraffa camelopardalis camelopardalis) ont été récemment rejoints par deux femelles.

Ce zoo présente deux sous-espèces du loup gris (Canis lupus) qui vivent dans deux grands enclos totalement naturels :
– le loup arctique (Canis lupus arctos), la plus septentrionale des sous-espèces, représentée par quatre mâles hébergés dans la nouvelle zone nord-américaine, juste en face des ours noirs d’Amérique ;
– une deuxième sous-espèce a rejoint le parc en automne 2022 : le loup du Mackenzie (Canis lupus occidentalis). Il y en a quatre exemplaires qui sont installés entre l’enclos des lycaons et la mini ferme.

Au cœur de la zone Amérique du Nord, entre l’enclos des castors du Canada et celui des lamas, il y a un très vaste enclos naturel, où vivent quatre renards polaires (Vulpes lagopus).

Juste avant la sortie de la zone nord-américaine, un nouvel enclos, naturel et vaste lui aussi, héberge des coyotes (Canis latrans).

Les deux porcs-épics à crête indiens (Hystrix indica) vivent depuis peu en cohabitation avec des mangoustes rayées (Mungos mungo).

Des fennecs (Vulpes zerda) ont pris possession de l’ancienne loge des crocodiles du Nil et ont accès à un enclos extérieur sableux récemment construit juste à côté de la vieille cage des sajous bruns. Lors de mes visites, les fennecs étaient confinés à l’intérieur, et ce sont des mangoustes fauves (Cynictis penicillata) qui avaient accès à l’enclos extérieur.
Quant aux crocodiles du Nil (Crocodylus niloticus), ils ont déménagé dans le vivarium qui est situé à côté des suricates et des hyènes rayées. Ils y disposent de deux loges intérieures communicantes comportant un bassin, ainsi que d’un petit enclos extérieur avec bassin également.

Un tigre leucique mâle a remplacé la vieille femelle de phénotype « normal » qui est morte. Il y a donc deux tigres mâles qui vivent ensemble aujourd'hui : un au pelage classique et un individu blanc.

Le parc présente deux espèces de gibbons :
– un gibbon à favoris blancs du Nord (Nomascus leucogenys) mâle qui vit dans un cadre très bien adapté à l’espèce, une île comportant plusieurs grands arbres vivants ;
– et quatre gibbons à mains blanches (Hylobates lar) qui sont dans deux cages située près de l’entrée du parc. Les spécimens de cette dernière espèce ne vivent pas tous ensemble ; une femelle de morphe noire vit seule dans petite cage latérale dont le volume a été augmenté depuis ma visite précédente, lui offrant ainsi davantage de place et de possibilités de se déplacer. Dans la plus grande des cages, vivent trois autres gibbons à mains blanches (un mâle de morphe noire et deux femelles de morphe claire). Le mâle est arrivé il y a quelques mois pour remplacer une des femelles qui est partie. Ce groupe de trois gibbons cohabite avec trois macaques mâles : deux macaques de Tonkean (Macaca tonkeana) arrivés en 2021 ; et un macaque à queue de cochon des îles de la Sonde (Macaca nemestrina).

Attenant au vivarium, un grand et bel enclos extérieur au sol naturel et délimité par des rochers, construit en 2021, sert de lieu de vie aux tortues sillonnées (Centrochelys sulcata) pendant la belle saison. En hiver, celles-ci sont dans le vivarium.

Place aux photos. Celles-ci n'ont subit aucune retouche, tous les réglages ont été faits à la prise de vue.

Image
Image
Girafe de Nubie

Image
Image
Loup du Mackenzie

Image
Image
Fennec

Image
Image
Mangouste fauve

Image
Image
Image
Gibbon à mains blanches

Image
Image
Gibbon à mains blanches et macaque de Tonkean

Image
Pélican blanc

Image
Image
Gibbon à favoris blancs du Nord

Image
Image
Bison d’Amérique

Image
Lama

Image
Coyote

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Tigre

Image
Image
Image
Image
Lion d’Afrique

Image
Image
Léopard

Image
Image
Chimpanzé

Image
Daim européen

Image
Garrot d’Islande (femelle)

Image
Image
Hippopotame amphibie

Image
Lycaon

Image
Crocodile du Nil

Ce parc zoologique me laisse globalement une bonne impression. Il reste encore de vieilles installations (volières des sajous, des vautours fauves et du condor des Andes, enclos des servals et des caracals, chimpanzés), certaines installations récentes sont moyennes et quand même assez artificielles (léopards), mais beaucoup d’enclos récents sont de grande superficie, les éléments artificiels y restent limités au strict nécessaire pour les nécessités zootechniques (mangeoires, bâtiments ou cabanes, clôtures), et les éléments naturels y ont été conservés tels quels (sol naturel, arbres accessibles aux animaux, mares, vrais rochers).
Par contre, au niveau du chemin qui passe entre les lions et les tigres, je n’ai pas compris pourquoi la clôture de l’enclos des tigres était si éloignée de la balustrade qui borde l’allée des visiteurs (à au moins 6 ou 7 mètres de distance), alors que sur l’autre côté de l’enclos des tigres ainsi qu’autour de l’enclos des lions, le garde-corps est à moins de 2 mètres de la clôture.
Un rapprochement du grillage de l’enclos à cet endroit aurait permis de faire gagner une bonne centaine de mètres carrés de superficie à l’espace des tigres.

En tenant compte à la fois de la qualité de vie qu’ils offrent aux animaux, et de leur aspect esthétique, je classerais les principaux enclos du zoo en quatre catégories :

Mauvais :
Sajous bruns
Chimpanzés
Vautours fauves
Condors des Andes
Dromadaire

Moyens :
Hyènes rayées
Gibbons à mains blanches/macaques
Léopards
Caracals
Servals
Martins-chasseurs géants/faisans/calaos
Porcs-épics/mangoustes
Loutres

Bons :
Bisons d’Amérique
Flamants/grues/palmipèdes
Castors du Canada
Ours baribals
Girafes
Tamarins pinchés
Ouistitis à toupets blancs
Tigres
Capybaras
Perroquets/rolliers/ibis
Ongulés africains/autruches
Maras
Nandous
Wallabys de Bennett/palmipèdes

Excellents :
Lémurs cattas
Gibbon à favoris blancs du Nord
Lycaons
Coyotes
Renards polaires
Lamas
Loups arctiques
Loups du Mackenzie
Tortues sillonnées
Chameaux/thars de l’Himalaya
Suricates
Lions


Pour la grande cage des gibbons et des macaques, je trouve qu’elle pourrait être bien mieux si un assemblage de troncs et de branches occupait davantage de volume en montant plus haut. Une échelle horizontale (en métal ou en bois) serait également bien pour les gibbons.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar Djeiran » Mardi 07 Mars 2023 12:20

Merci pour les nouvelles et les photos gibbon !
Djeiran
 
Messages: 514
Enregistré le: Dimanche 02 Avril 2017 17:45

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar Antoine6259 » Mardi 07 Mars 2023 13:08

Merci Gibbon pour ce compte-rendu et ces photos de ce parc, qui n'est malheureusement pas apprécié à sa juste valeur.
Antoine6259
 
Messages: 5777
Enregistré le: Dimanche 16 Décembre 2007 13:53

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar radjha » Mardi 07 Mars 2023 23:43

Hello gibbon
Merci pour ce compte rendu. Sait tu pourquoi le leucogenys est seul ?
Avatar de l’utilisateur
radjha
 
Messages: 455
Enregistré le: Vendredi 30 Septembre 2005 18:51

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Mercredi 08 Mars 2023 10:10

De rien !

Je suis assez d'accord avec toi Antoine. Toutefois, je trouve les commentaires sur TripAdvisor globalement positifs.

Salut Radjha,
D'après ce qu'on m'a dit il y a quelques années, ce gibbon à favoris blancs du Nord mâle vivait avec une femelle qui est morte il y a déjà de nombreuses années. Plus tard, il y aurait eu une tentative pour lui présenter une femelle mais il a refusé en l'attaquant. J'ignore si cela a été tenté une ou plusieurs fois.
Il faut savoir que dans les années 2000, il y a eu, en plus de Jojo (le mâle qui est sur l'île actuellement), un autre mâle de Nomascus leucogenys à Attilly, qui vivait dans l'une des volières de la singerie (précisément, celle où vit actuellement Judith, le gibbon à mains blanches femelle solitaire). D'après mes photos, ce mâle semblait âgé, donc je ne sais pas s'il a quitté le zoo ou s'il y est mort.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar Therabu » Mercredi 08 Mars 2023 12:21

Merci pour tes impressions accompagnées de quelques photos sympas !

Deux observations taxonomiques :
- la sous-espèce Rothschild n'est pas dissoute, elle est toujours valide, mais intégrée à l'espèce girafe de Nubie, et non plus à l'espèce girafe.
- les loups "arctiques" des zoos européens sont, ils me semble, un mix de sous-espèces nordiques, ils ne correspondent pas à la sous espèce de loup arctique qui vit au Groënland et dans l'archipel d'Ellesmere. Evidemment, on continue d'utiliser l'appellation loup arctique pour cette population mais le nom scientifique ne devrait pas inclure la sous-espèce (à moins que leur pureté génétique soit prouvée).
Therabu
 
Messages: 3899
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Mercredi 08 Mars 2023 14:26

Cher Therabu, merci pour ton retour.
Toutefois, ce que tu écris sur les girafes est inexact. La girafe de Nubie, c'est Giraffa camelopardalis camelopardalis, donc ce n'est pas une espèce, mais une des sous-espèces de la girafe du Nord Giraffa camelopardalis. Quant à la girafe de Rothschild, ce n'est plus une sous-espèce valide, car elle est identique génétiquement à la sous-espèce de Nubie, et elle est donc désormais subsumée sous cette dernière. Les girafes "de Rothschild" sont donc en fait des girafes de Nubie. Ceci est bien précisé sur cette page du site internet de la Giraffe Conservation Foundation :
https://giraffeconservation.org/facts/a ... f-giraffe/
J'ai même ouvert, l'année dernière, un topic spécialement sur ce sujet :
viewtopic.php?f=6&t=16485

Pour ce qui est des loups arctiques, il reste à prouver que leur population est un mix (ou ne l'est pas).
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar zoovenirs » Mercredi 08 Mars 2023 15:48

Je rajoute l'album de ma dernière visite complète (190 photos) pour vous faire une idée des présentations :
http://www.zoovenirs.fr/jscripts/galler ... mId=123101

En complément :
Image
Image
La zone qui accueille les nouveaux loups.

Image
Image
La grande volière des gibbons à mains blanches.

Image
Lors de mon passage, j'ai supposé que cette île était celle des makis cattas mais le grand groupe était enfermé dans une cage ?

Image C'est dans cet enclos que j'ai entrevu les porcs-épics mais pas de mangoustes rayées.

En juillet les mangoustes fauves étaient aussi à l'extérieur et les fennecs confinés dans le bâtiment.
Autour de l’île du gibbon à favoris blancs du Nord, je n'ai vu que des cygnes noirs.
Il n'y avait que 2 girafes.
Je n'ai rien vu entre en construction entre les lamas et les castors, donc arrivée récente des renards polaires.
Il est facile d'imaginer que tous les nouveaux animaux arrivent du zoo des 3 Vallées.

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
zoovenirs
 
Messages: 1523
Enregistré le: Dimanche 04 Septembre 2011 13:54

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar Therabu » Mercredi 08 Mars 2023 19:07

Ah effectivement, j'avais raté cette information au milieu de l'élévation au rang d'espèces de plusieurs taxons !
Therabu
 
Messages: 3899
Enregistré le: Vendredi 30 Mai 2008 16:10

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Jeudi 09 Mars 2023 9:21

La photo du lama a disparu dans mon premier post car effacée par erreur ; je la remets ici :

Image
Lama
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar radjha » Dimanche 12 Mars 2023 20:58

Merci pour les infos Gibbon
Avatar de l’utilisateur
radjha
 
Messages: 455
Enregistré le: Vendredi 30 Septembre 2005 18:51

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Mercredi 15 Mars 2023 12:54

zoovenirs a écrit:Image
Lors de mon passage, j'ai supposé que cette île était celle des makis cattas mais le grand groupe était enfermé dans une cage ?

Cette île est bien celle des lémurs cattas. Leur installation est composée de trois éléments : une maison contenant les loges intérieures ; une cage extérieure jouxtant la maison ; et une très grande île boisée accessible aux lémuriens depuis la cage extérieure via un tronc d'arbre horizontal passant au-dessus de l'eau.
Même si, comme je l'ai écrit dans mon premier post, d'autres enclos du zoo du bois d'Attilly sont très bien, je trouve que l'installation des lémurs cattas et celle des lycaons sont les meilleures du parc.
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar jean-marc » Samedi 22 Avril 2023 16:45

Bonjour à toutes et à tous .
Quelques précisions:
- le dromadaire est parti pour normalement faire une volière pour les vautours et donner tout l'espace disponible sur le site actuel au condor
- les panthères ne sont pas dans un enclos neuf mais dans les anciens enclos lions et tigres réhabilités..et depuis nous avons compris que faire du neuf avec du vieux n'est pas toujours une grande réussite.
- les fennecs sortent en alternance avec les mangoustes
- les makis catta ont accès libre en permanence à leur île mais parfois ils préfèrent rester dans leur volière.
- il y a eu une tentative de mettre notre gibbon à favori blanc en contact avec un autre mâle (décision de l'EEP) malgré le temps et les précautions prisent cela n'a pas fonctionné..
- enfin pour les gibbons à mains blanche pas besoin d'échelle horizontale , les barres transversales horizontale en haut de la volière (visibles sur les photos) permettent à nos animaux de pratiquer à loisir la brachiation.

Une autre question ?? :wink:
jean-marc
 
Messages: 978
Enregistré le: Jeudi 25 Septembre 2008 10:46

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Samedi 22 Avril 2023 22:08

Bonjour Jean-Marc,
Merci pour ces précisions et ces informations.
J'ai évoqué l'idée d'une échelle horizontale malgré la présence des barres métalliques verticales en haut de la volière, car ces dernières ne me semblent pas utilisées par les gibbons pour de la brachiation rapide de barre en barre (du moins, je ne les ai jamais vus en faire), mais uniquement pour se déplacer le long d'une même barre. J'ai constaté que ces barres n'étaient pas totalement fixes, mais balançaient légèrement lorsqu'un gibbon s'y suspendait un peu énergiquement ; peut-être est-ce la raison. La seule brachiation de barre en barre que je les ai observés pratiquer, c'est entre les barres obliques qui sont sur les deux côtés de la volière.
Toujours est-il que, des troncs et des branches supplémentaires, allant plus en hauteur et occupant davantage de volume, seraient bénéfiques aux gibbons en leur donnant davantage d'espace de déplacement et de possibilités de fuite en cas d'agression de la part d'un macaque.

Je profite de l'occasion pour suggérer une idée : je verrais bien un déménagement des sapajous sur l'île arborée des capybaras, pourquoi pas en cohabitation avec ces derniers.
Je me souviens bien que cette île hébergeait des lémurs fauves dans les années 2000. Les sapajous y gagneraient énormément au change en se retrouvant dans un cadre vraiment adapté. Quant à leur volière, elle pourrait être soit détruite, soit réaménagée pour y loger des tamarins ou ouistitis, ou bien de petites espèces d'oiseaux exotiques ou de psittacidés (inséparables par exemple).
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Re: Zoo du bois d’Attilly

Messagepar gibbon » Samedi 22 Avril 2023 22:39

gibbon a écrit:J'ai évoqué l'idée d'une échelle horizontale malgré la présence des barres métalliques verticales en haut de la volière,

Il fallait bien sûr lire : « barres métalliques horizontales » !
« Les oiseaux ne descendent pas des dinosaures, ce sont des dinosaures à proprement parler. »
Guillaume Lecointre
Avatar de l’utilisateur
gibbon
 
Messages: 2595
Enregistré le: Jeudi 10 Mai 2012 11:31

Suivante

Retourner vers Photographier en espace zoologique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités

Tigre en mouvement